Dalaba : tout en place pour la bonne marche du scrutin présidentiel (CEPI)

17 octobre 2020 à 23 11 56 105610

Dans la préfecture de Dalaba, ils sont au total 64 933 électeurs appelés aux urnes ce dimanche, 18 octobre 2020, pour élire le nouveau président de la République de Guinée. Ils sont repartis dans 183 bureaux de vote, dont 36 dans la commune urbaine. A quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote, le président de la CEPI assure que tout est mis en œuvre pour la bonne marche de ce scrutin. Il l’a dit au cours d’un entretien avec le correspondant de Guineematin.com basé à Mamou, ce samedi 17 octobre.

Lire

Veille de l’élection présidentielle en Guinée : les citoyens de Conakry expriment leurs sentiments

17 octobre 2020 à 21 09 48 104810

Les populations guinéennes ont désormais le regard tourné vers le scrutin présidentiel de ce dimanche, 18 octobre 2020, en Guinée. Un scrutin lors duquel plus de 5 400 000 électeurs sont appelés à choisir entre « le changement de la continuité (prôné par le président Alpha Condé, à la tête de la Guinée depuis 2010) » et « l’alternance (prônée par l’opposition) ». Mais, les violences enregistrées dans certaines localités du pays lors de la campagne électorale laissent planer d’étranges sentiments au sein de l’opinion nationale.

Lire

N’Zérékoré : le mouvement MPJCB en ordre de bataille pour une élection apaisée

17 octobre 2020 à 21 09 47 104710

Piloté par le journaliste Foromo Lamah, correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré, et Richard Koné, sérigraphe, le mouvement PLUS JAMAIS ÇA A BELLEVUE (MPJCB) s’active pour une présidentielle apaisée. C’est dans ce cadre qu’il a organisé hier, vendredi 16 octobre 2020, une journée de paix, de prières et de pardon à Bellevue, un quartier de la commune urbaine de N’Zérékoré, fortement secoué par les violences intercommunautaires qui ont émaillé le double scrutin du 22 mars dernier. L’objectif de cette activité est d’éviter la répétition d’une telle situation pendant le scrutin présidentiel de ce 18 octobre.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : le message de l’imam Oustaz Ramadan aux Guinéens

17 octobre 2020 à 21 09 25 102510

Oustaz Ramadan Bah

L’inquiétude est grande en Guinée à la veille de la présidentielle de ce dimanche, 18 octobre 2020. Les tensions et violences qui ont caractérisé la campagne électorale font craindre une crise post-électorale qui pourrait entraîner de graves conséquences. Cette situation ne laisse pas indifférent Oustaz Mohamed Ramadan Bah, chroniqueur islamique et imam à Koloma (un quartier de la commune de Ratoma). Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce samedi 17 octobre, le leader religieux a lancé un message à l’endroit des organisateurs du scrutin et de tous les Guinéens. Il invite chacun à œuvrer en faveur de la préservation de la paix dans le pays.

Lire

Présidentielles 2020 : « tous les bureaux de vote de Ratoma ont été dotés en matériel » CECI

17 octobre 2020 à 21 09 13 101310

Comme annoncé précédemment, les guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche, 18 octobre 2020, pour choisir parmi douze candidats (dont le président sortant Alpha Condé) celui qui va présider à la destinée de leur pays pour six prochaines années. Sur le terrain, la commission électorale nationale indépendante et ses démembrements (CEPI, CECI et CESPI) s’activent pour apporter la dernière touche pour le bon déroulement de cette élection. Et, à la commission électorale communale indépendante (CECI) de Ratoma, on annonce que tout est prêt pour la tenue de ce scrutin.

Lire

Kouroussa : pose de la première pierre d’un centre de loisir pour la jeunesse (Blue Zone)

17 octobre 2020 à 21 09 01 100110

C’est certainement la fin d’un calvaire pour les jeunes de la préfecture de Kouroussa. Le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, a procédé hier, vendredi 16 octobre 2020, à la pose de la première pierre pour la construction d’un espace de retrouvaille et de divertissement des jeunes de cette localité de la Haute Guinée. À la fin des travaux, cet espace de jeune (appelé Blue Zone) devra contribuer à l’épanouissement de la couche juvénile de Kouroussa, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

CECI de Matoto : « toutes les dispositions sont prises pour la tenue du scrutin »

17 octobre 2020 à 19 07 56 105610

La journée de ce samedi est consacrée aux derniers réglages avant le scrutin présidentiel de demain, dimanche 18 octobre 2020. A la Commission Electorale Communale Indépendante (CECI) de Matoto, l’heure est à l’acheminement des matériels électoraux dans les bureaux de vote. Et, même si ces matériels n’étaient pas encore au grand complet lors du passage d’un reporter de Guineematin.com sur les lieux, le rapporteur de ce démembrement de la CENI se montre rassurant.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : « des dispositions ont été prises pour le bon déroulement de ce scrutin à Kaloum » (CECI)

17 octobre 2020 à 19 07 44 104410

Gassim Kaba, rapporteur de la CECI de Kaloum

Dans moins vingt quatre heures, les Guinéens se rendront aux urnes pour choisir celui qui va présider au destinée de leur pays pour les six (6) prochaines années. Sur le terrain, la commission électoral nationale indépendante (CENI) et ses démembrements son à pied d’œuvre pour les derniers réglages. D’ailleurs, à la commission électorale communale indépendante (CECI) de Kaloum (à Conakry), on affirme que tout est en place pour le « bon déroulement » le scrutin de ce dimanche.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : tous le matériel est déjà déployé sur le terrain à Matam (CECI)

17 octobre 2020 à 19 07 34 103410

Abdoulaye Yansané, trésorier de la CECI de Matam

Dans moins de 24 heures maintenant, les guinéens se rendront aux urnes pour élire leur prochain président de la république. Plus de 5400 000 électeurs devraient s’exprimer lors de ce scrutin qui se tiendra ce dimanche, 18 octobre 2020. Et, dans la commune de Matam (à Conakry) la commission électorale communale indépendante (CECI) est sur les derniers réglages pour un bon déroulement de cette élection. Ce démembrement de la CENI (commission électorale nationale indépendante) assure d’ailleurs que tout le matériel a déjà été déployé sur le terrain.

Lire

Conakry : ABLOGUI relance les activités de sa plateforme GuinéeVote

17 octobre 2020 à 19 07 23 102310

A la faveur d’une conférence de presse organisée dans un complexe hôtelier de Conakry ce samedi, 17 octobre 2020, l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a relancé les activités de sa plateforme dénommée « GuinéeVote ». Et, selon les informations, cette plateforme (lancée pour une première fois en 2015) a pour objectif d’apporter un regard citoyen sur le déroulement du scrutin présidentiel de ce dimanche 18 octobre 2020.

Lire

Le maire de Kollet (Tougué) à Guineematin : « Je ne suis pas un bandit… »

17 octobre 2020 à 15 03 19 101910

Ibrahima Kaba Baldé, maire de la commune rurale de Kollet


Mis en cause par les responsables de l’UFDG et leurs alliés politiques dans l’affaire des violences électorales enregistrées cette semaine dans sa collectivité, Ibrahima Kaba Baldé, maire de la commune de convergence de Kollet, dans la préfecture de Tougué déclare être innocent, blanc comme neige et rassure que les coupables déjà connus et issus à la fois du RPG Arc-en-ciel et de l’UFDG seront traduit devant la Justice de Paix de la préfecture, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Guinée. Les autorités doivent garantir la protection de toute la population avant, pendant et après l’élection présidentielle

17 octobre 2020 à 15 03 13 101310


« Les autorités guinéennes doivent protéger la sécurité de toute la population, alors que la campagne électorale a été marquée par des violences et des violations des droits humains.

 

« Elles doivent veiller à ce que tous les citoyens puissent participer librement au scrutin de ce dimanche, sans subir aucune manœuvre d’intimidation, en protégeant leurs droits à la vie, à la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association.

 

« Les forces de défense et de sécurité doivent respecter les droits humains, et garantir la sécurité de toutes et tous en Guinée quels que soient leurs choix politiques, avant, pendant et après l’élection présidentielle.

 

« Quiconque deviendra président à l’issue de cette élection, devra clairement placer la protection des droits humains et la lutte contre l’impunité au cœur de ses priorités. »


Complément d’information

 

Amnesty International a publié une enquête-vidéosur les violences policières en Guinée, dans laquelle des proches de victimes témoignent. Selon le rapport « Marcher et mourir. Urgence de justice pour les victimes de la répression des manifestations en Guinée », publié le 1er octobre, au-moins 50 personnes ont été tuées lors de manifestations entre octobre 2019 et juillet 2020.

 

Lire

Connexion internet en Guinée : le projet « Wi-Fi pour tous » lancé à Conakry

17 octobre 2020 à 12 12 47 104710

C’est un grand pas vers l’amélioration de la connectivité et de la qualité de la connexion internet en Guinée. Hier, vendredi 16 octobre 2020, le projet « Wi-Fi pour tous » a été lancé à Conakry par les autorités guinéenne. Et, c’est le ministre des Postes, télécommunications et de l’économie numérique, Oumar Saïd Koulibaly, qui a donné le coup d’envoi officiel de ce projet initié par le président Alpha Condé et exécuté par le département des postes et télécommunication, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : l’opposition et la CESPI sont à couteau tiré à Pela (Yomou)

17 octobre 2020 à 10 10 44 104410

A quelques heures du scrutin présidentiel de dimanche en Guinée, le torchon brûle entre les partis de l’opposition et la CESPI (commission électorale sous-préfectorale indépendante) à Pela, une sous-préfecture qui relève de la préfecture de Yomou (en région forestière). Et, pour cause le transfert de dernières minutes du siège de la CESPI dans les locaux de la sous-préfecture et le remplacement des représentants des partis de l’opposition par des partisans du RPG arc-en-ciel dans les bureaux de vote, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région forestière.

Lire

Maci (Pita) : inauguration du Lycée-Collège du centre et d’un laboratoire biomédicale

17 octobre 2020 à 10 10 05 100510

La commune rurale de Maci a désormais un Lycée-Collège public et un laboratoire biomédical. Ces infrastructures ont été offertes par l’ONG Bhantal Maci avec l’appui du bureau exécutif de l’Association des Ressortissants de la sous-préfecture. Et, selon des informations recueillies sur place par un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, la réalisation de ces infrastructures a coûté un milliard deux cent quarante deux millions neuf cent quarante six mille six cent soixante quinze francs guinéens (1 246 000 675), entièrement mobilisés par les fils ressortissants et résidents de la localité.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : certains commissaires de la CENI dénoncent plusieurs anomalies

17 octobre 2020 à 10 10 01 100110

La Commission Electorale Nationale Indépendante est une nouvelle fois divisée autour des préparatifs de la présidentielle de ce dimanche, 18 octobre 2020. A la veille du scrutin, certains commissaires de la CENI issus de l’opposition relèvent plusieurs dysfonctionnements créés ou entretenus par le président de l’institution électorale. Ils accusent Kabinet Cissé d’avoir décidé de « prendre des décisions solitaires ou en bande organisée, en dehors de la plénière qui est l’instance suprême de décision à la CENI, sur des questions opérationnelles ».

Lire

Enquête sur la répression des manifestations en Guinée : par Amnesty International (vidéo)

17 octobre 2020 à 9 09 21 102110

Entre octobre 2019 et juillet 2020, au moins 50 personnes ont été tuées lors de différentes marches contre le changement de constitution et lors de protestations en faveur de meilleures conditions de vie, et contre les méthodes d’application de mesures restrictives liées à la lutte contre la pandémie de Covid-19. Des dizaines d’autres ont été blessées, certaines vivant depuis avec un handicap.

Lire