L’élection présidentielle de ce dimanche, 18 octobre 2020, se déroule sans incidents majeurs dans la circonscription électorale de Kankan (en Haute Guinée). Mais, des dysfonctionnements sont signalés un peu partout dans les bureaux de vote où, en plus de la surreprésentation des délégués du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir), on note la présence massive d’adolescents (des présumés mineurs) » munis de cartes d’électeurs, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Dans les bureaux de vote des quartiers de Hérémakonon2 et Missiran, cette réalité crève les yeux. Des adolescents, cartes d’électeurs en mains, y grossissent les files d’attente. Certains attendent encore leur tour, alors que d’autres ont déjà fini de voter. C’est le cas Doubaro Keïta, une élève de la 8ème année. Elle a déjà glissé son enveloppe dans l’urne.

Doubaro Keïta

« Je viens de voter, ça s’est bien passé. J’ai 18 ans, c’est ma première fois de voter. Lorsque je suis parti, il a fallu que quelqu’un m’aide pour que je vote. J’ai un très bon sentiment », a indiqué Doubaro Keïta qui a pourtant l’air d’être plus jeune que l’âge inscrit sur sa carte d’électeur.

A bureau de vote où le candidat de l’AFC (Alliance des Forces du Changement), Dr Moron Mandiouf Sidibé, s’est acquitté de son devoir civique à Hérémakono2, des « présumés mineurs » y ont été aperçus. Mais, ils ont refusé de se prêter aux questions des journalistes qui sont sur place.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin