Les mots et les maux du ministre

28 mars 2021 à 14 02 37 03373

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Dérogeant à la tradition que veut qu’on adresse une lettre de félicitation à un nouveau promu, c’est plutôt moi qui t’écris. Preuve, s’il en était besoin, de la confiance que je fais. Je t’adresse donc ce courrier pour dire ce que tu sais déjà : à savoir ma nomination au poste de ministre. Une nomination qui a suscité beaucoup de réactions. Lesquelles sont assez tranchées. Particulièrement celles des nôtres dont la plupart estiment que ce poste est un cadeau empoisonné. Et que je ne devais pas l’accepter.

Lire