Mort suspecte d’un bénévole de la police à Linsan (Kindia) : des citoyens en colère sèment la terreur

Comme annoncé précédemment, des citoyens en colère règnent en maître ce jeudi, 10 février 2022, dans les rues de la commune rurale de Linsan (dans la préfecture de Kindia). Ils manifestent contre la mort suspecte de Moussa Gninnè Sylla, un jeune bénévole de la police, qui était détenu au poste de police de la sous-préfecture pour « vol de pneus ». Et, dans leur protestation, ils se sont lancés à une véritable chasse aux agents de sécurité (policiers et gendarmes) dans la localité. Ils ont aussi saccagé et brûlé des maisons sur leur passage.

Selon les informations confiées à Guineematin.com par une autorité locale de Linsan qui a requis l’anonymat, tout est parti de l’incarcération de Moussa Gninnè Sylla dans une cellule au poste de police de la sous-préfecture. Il était accusé de « vol de pneus » par la société CRBC (china road and bridge construction) où il assurait la garde. Malheureusement, il s’est pendu dans sa cellule avec sa ceinture.

« Il (Moussa Gninnè) a été enfermé vers 10 heures à la police par le commissaire Delphin Béavogui. Et, peu après midi, le jeune a pris sa ceinture et il s’est pendu dans sa cellule. Donc, ne voulant pas que les citoyens sachent que ce jeune bénévole est décédé en détention, les autorités ont envoyé son corps au poste de santé. Mais, la nouvelle de la mort du jeune s’est très vite répandue et les gens sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère. Ils ont bloqué la circulation et brûlé la maison d’un jeune bénévole de la gendarmerie. Ils ont aussi saccagé une partie du commissariat de police, ils ont saccagé le domicile du commissaire Delphin Béavogui et celui d’un autre jeune bénévole de la police. Ils viennent maintenant de saccager la gendarmerie et ils ont libéré tous les prisonniers qui s’y trouvaient. Ils ont chassé les agents de sécurité (policiers et gendarmes). Ces derniers se sont enfuis pour sauver leur vie », a expliqué notre source.

A suivre !

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS