Baccalauréat 2022 : le préfet de Siguiri coupe les cheveux de deux candidats dans une salle d’examen

C’est une situation inédite qui a eu lieu ce vendredi 17 juin, premier jour du baccalauréat session 2022, à Siguiri. Le préfet de Siguiri, Colonel Douramoudou Keïta, a coiffé deux candidats dans leur salle d’examen. Il s’est servi d’une paire de ciseaux pour couper les cheveux de deux jeunes qui, à ses yeux, étaient mal coiffés, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Cet incident s’est produit au centre d’examenElhadj Oumar Tall, dans la commune urbaine. Venu procéder au lancement officiel du baccalauréat, le préfet de Siguiri, Colonel Ibrahima Douramoudou Keïta, a été choqué par la coiffure d’un candidat, qu’il a trouvée inacceptable. C’est ainsi qu’il a pris une paire de ciseaux pour couper les cheveux du jeune devant une assistance médusée.

Et lorsque le préfet s’apprêtait à sortir de la salle, l’un des cadres de la préfecture a attiré son attention sur la coiffure d’un autre candidat. Le colonel Ibrahima Douramoudou Keïta a repris les ciseaux pour couper les cheveux de cet autre jeune homme devant caméras. La vidéo de la scène a suscité une vive indignation sur les réseaux sociaux.

Beaucoup ont dénoncé un abus de pouvoir, appelant les candidats concernés à porter plainte contre le préfet.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS