Conakry : le FNDC « reporte » sa marche au 30 juin, « si rien n’est fait »

C’est un signe de décrispation politique en Guinée ! L’appel à un « véritable dialogue inclusif », lancé par le Premier ministre, Mohamed Béavogui et leur rencontre avec les sages des quatre régions naturelles du pays ont convaincu le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) à reporter sa marche de protestation à Conakry. Cette manifestation qui était prévue demain, jeudi 23 juin 2022, a été reportée à une semaine, précisément au 30 juin, si rien n’est fait, a appris un journaliste de Guineematin.com qui était cet après-midi au siège du Front anti troisième mandat d’Alpha Condé.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose la déclaration du FNDC :

Considérant l’attachement et la fidélité de la Coordination nationale du FNDC et de ses

antennes aux règles et principes de la démocratie et de l’Etat de droit,

Considérant sa profonde aspiration à une transition réussie et apaisée dans l’intérêt exclusif du peuple de Guinée,

Considérant l’appel au dialogue des institutions régionales, continentales et internationales que sont la CEDEAO, l’Union Africaine et les Nations Unies,

Compte tenu des démarches entreprises auprès de la coordination nationale par des chefs

coutumiers, religieux, des organisations et associations traditionnelles mais aussi des

organisations de la société civile et autres bons offices,

Prenant la mesure de la déclaration d’intention du Premier Ministre sur l’ouverture d’un cadre

dialogue sous sa présidence avec la participation de la CEDEAO, de l’UA et des Nations

Unies pour aplanir les divergences pour une sortie de crise ;

Le FNDC informe l’opinion nationale et internationale qu’il observe une trêve d’une

semaine en suspendant la marche citoyenne et pacifique prévue ce jeudi 23 juin 2022

dans le grand Conakry jusqu’au 30 Juin 2022 afin de donner une chance à la

matérialisation du cadre de dialogue annoncé avec des acteurs sociopolitiques ayant

des revendications sur la conduite de la transition.

Toutefois, le FNDC rappelle qu’en l’absence de résultats probants pendant cette période

de suspension de son mot d’ordre, il se trouvera dans l’obligation de renouveler son

appel à manifester afin d’obtenir la satisfaction de ses revendications légitimes.

Le FNDC appelle les citoyens pro-démocratie et épris de justice à rester mobilisés

jusqu’au retour diligent à l’ordre constitutionnel dans la paix et la quiétude sociale.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, 22 Juin 2022

Coordination Nationale du FNDC

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS