Conakry : le METFP renforce les capacités de plusieurs de ses formateurs

Le renforcement des capacités des formateurs demeure une priorité pour le gouvernement de la Transition, à travers le département de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. C’est dans ce cadre que ce lundi, 27 juin 2022, deux ateliers de formation des formateurs ont été lancés respectivement au CNPG de Donka et au CFP de Matoto. Ces ateliers sont axés sur la pédagogie de l’Enseignement technique et professionnel, pour les uns ; et, la fabrication et l’utilisation pétrin, pour les autres.

Initiée par l’Ecole Normale des Professeurs d’Enseignement Technique et Professionnel (ENPETP) et le projet booster les compétences pour l’employabilité des jeunes qui est piloté par les CFP de Matoto, Donka et Ratoma, cette série de formation regroupe chacune une vingtaine de participants et se déroulera sur une dizaine de jours.

Au niveau de l’Ecole Normale des Professeurs d’Enseignement Technique et Professionnel (ENPETP), il s’agit d’outiller les formateurs principalement en pédagogie, notamment en préparation de la fiche pédagogique, le déroulement de la leçon et l’évaluation. Pour cette formation, la cérémonie de lancement a été présidée par le conseiller en charge de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Zaïnoul Abidine Barry.

Dans son discours de circonstance, monsieur Barry a rappelé que la formation des formateurs est l’une des priorités du chef de l’Etat. Elle est mise en œuvre par le METFP, avec l’accompagnement des partenaires comme le PRODEG.

« Aujourd’hui, nos formateurs ont besoin de renforcement de leurs capacités. Et, cette série de formations vient répondre à ce besoin constaté sur le terrain. Et, la formation se déroulera sur trois semaines. J’ai compris que lors de la première semaine, la formation sera portée sur la planification des leçons. Un module très important pour le formateur. Ensuite, la deuxième semaine sera consacrée à l’animation ; et, la troisième semaine à l’évaluation. Donc, ces trois modules vont vous apporter un plus en vous donnant plus de capacités à intervenir au sein de l’Ecole normale des professeurs de l’enseignement technique pour appuyer cette institution », a dit Zaïnoul Abidine Barry.

Abdoulaye Diallo, Directeur général de l’Ecole Normale des Professeurs d’Enseignement Technique et Professionnel (ENPETP)

Abondant dans le même sens, le Directeur général de l’ENPETP, Abdoulaye Diallo, a ajouté que c’est une formation qui permettra aussi de redynamiser les jeunes enseignants pour que le pays puisse avoir de plus en plus de formateurs qualifiés en lieu et place des personnes recrutées dans le tas pour enseigner dans les écoles de formation technique et professionnelle.

A Matoto, le Conseiller principal, M. Ibrahima Sory Soumah a rappelé le contexte et la façon dont le projet s’est déroulé tout en remerciant les partenaires qui se sont impliqués pour sa réussite. Poursuivant, monsieur Soumah a indiqué que la formation va se dérouler sur 10 jours et permettra aux participants de maîtriser les techniques de fabrication et d’utilisation du pétrin.

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS