Kantoumanina (Mandiana) : Kalou Keïta tente de couper l’oreille gauche de l’orpailleur Lamine Keïta

Les faits se sont produits dans la nuit d’hier à aujourd’hui, lundi 04 juillet 2022, aux environs de une heure, dans la sous-préfecture de Kantoumanina (préfecture de Mandiana). Kalou Keïta, un jeune originaire de la sous-préfecture de Batè-Nafadji (dans la préfecture de Kankan), a fait irruption dans la chambre de Lamine Keïta (mécanicien convertit à l’orpaillage) avec « une pioche à une dent ». Il a grièvement blessé ce dernier au niveau de l’oreille gauche qu’il voulait apparemment couper.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, Lamine Keïta était en plein sommeil quand il a été surpris et agressé par Kalou Keïta armé d’une pioche généralement utilisée dans l’exploitation artisanale de l’or. Il a été blessé et conduit à l’hôpital préfectoral de Mandiana où il a été admis à 4 heures.

Dr Sékou Sano, chef service d’urgence de l’hôpital de Mandiana

« C’est dans les environs de 4 heures du matin qu’on a reçu un monsieur (Lamine Keïta) d’une vingtaine d’années, accompagné par ses parents. A sa réception, son oreille et la partie gauche de son corps étaient couvertes de sang. On l’a installé, on l’a examiné, on a trouvé qu’à côté de son oreille gauche, il y avait une communication, un grand trou vers le conduit auditif. Donc, on a fait le premier soin, on a appliqué quelques points de sutures, on a stabilisé et on est resté jusqu’au matin. Mais, le matin, comme la douleur persistait toujours et que le malade disait que son oreille gauche n’entend plus rien, on était obligé de l’évacuer sur Kankan », a expliqué Sékou Sano, le chef service des urgences de l’hôpital préfectoral de Mandiana.

 

Suite à cet incident, Kalou Keïta a été interpellé et conduit à la justice de paix de Mandiana. Et, pour éviter que des citoyens assoiffés de vengeance ne déferlent sur cette juridiction pour lyncher ce suspect (comme ce fut le cas il y a quelques semaines pour Abou Chérif : ndlr), le juge de paix de Mandiana, Ibrahima 1 Camara, a directement fait transférer Kalou Keïta à Kankan.

« Malgré la pluie, on l’a aussitôt embarqué sur Kankan pour  éviter toute autre incident. Difficilement on a recueilli ses informations, parce qu’il serait sous l’effet d’un stupéfiant », a-t-il indiqué.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 625 81 03 26

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS