Conakry : l’ONG ‘’FLEA’’ assainit les locaux de l’hôpital régional de Matoto

L’ONG les femmes leaders pour l’émergence en Afrique (FLEA) a procédé ce samedi, 13 août 2022, à l’assainissement de l’enceinte de l’hôpital régional de Matoto, situé au quartier ENTAG. Avec des pelles, des râteaux et autres matériels d’assainissement en main, les membres de cette ONG ont livré bataille contre les ordures et les herbes qui tapissent dans la cour de cet hôpital. Cette opération a pour but de contribuer à l’hygiène et la propreté dans cette structure sanitaire afin de préserver la santé des personnes qui la fréquentent, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon Kadiatou Ly, présidente de l’ONG ‘’FLEA’’, l’initiative de donner un coup de balai à l’hôpital régional de Matoto découle du constat selon lequel les structures sanitaires sont souvent laissées pour compte. Et, cette opération va s’étendre aux autres communes de Conakry.

Kadiatou Ly, présidente de l’ONG (FLEA)

« L’activité d’aujourd’hui est la première que nous avons effectuée. Mais, nous comptons continuer pour toujours. Nous nous sommes dits qu’il y a beaucoup de structures qui mènent des activités dans les quartiers et autres, mais les hôpitaux sont souvent oubliés. Donc, c’est dans cette optique que les femmes leaders pour l’émergence en Afrique ont eu l’idée de venir à l’hôpital régional de la commune de Matoto pour assainir. Et, ça ne sera pas ici seulement, nous allons le faire dans toutes les communes de la capitale. Nous avons comme partenaire la Fondation Américaine pour le développement social et économique qui a eu confiance en nous dès le début et qui continue à nous soutenir techniquement et financièrement. Nous comptons les remercier sincèrement », a indiqué Kadiatou Ly.

En plus de cette opération d’assainissement, l’ONG ‘’FLEA’’ a offert des poubelles à l’hôpital régional de Matoto.

« Nous nous sommes dits que venir assainir ici sans envoyer des poubelles ne servira à rien. Si nous nettoyons aujourd’hui et qu’il n’y ait pas où mettre les ordures demain, ça va toujours revenir à la même chose. Donc, c’est là où nous avons eu l’idée d’acheter des kits pour les offrir », a précisé Kadiatou Ly.

Pour Mamadou Bhoye Baldé, le représentant pays de la Fondation américaine pour le développement social et économique, appuyer cette initiative de l’ONG ‘’FLEA’’ est une manière de contribuer au bien-être sanitaire des patients et du personnel médical de l’hôpital régional de Matoto.

Mamadou Bhoye Baldé, représentant de la Fondation Américaine pour le développement social et économique

« L’objectif de cette initiative, c’est d’aider les malades et les traitants. Parce que la vie commence ici à l’hôpital. Vous savez que les naissances, c’est à l’hôpital. Mais, s’il n’y a pas de propreté à l’endroit où il y a les naissances, c’est décevant. Donc, c’est la raison pour laquelle on a accompagné FLEA pour rendre l’hôpital propre. Nous accompagnons cette ONG sur tous les plans : financier et technique. Et, vous nous voyez aussi sur le terrain pour dire : oui, même si on est américain, on peut aussi toucher les ordures », a déclaré Mamadou Bhoye Baldé.

Conscient de l’importance de cette action d’assainissement pour leur structure sanitaire, les responsables de l’hôpital régional de Matoto se sont réjouis de cette initiative de l’ONG ‘’FLEA’’.

Kader Diabaté, représentant de l’hôpital régional de la commune de Matoto

« Cela m’inspire de très belles choses. Je suis satisfait de l’initiative de l’ONG femmes leaders pour l’émergence en Afrique. C’est une très belle initiative. Ce que vous venez de faire comme ça constitue un plus pour nous en matière d’assainissement. Assainir un hôpital, c’est une manière de contribuer à l’amélioration du standing de vie de nos malades et nous-mêmes le personnel. Je ne peux que vous encourager. Les mots me manquent, tellement que je suis content de la qualité des travaux faits. Nous les rassurons que nous allons pérenniser cette œuvre », a dit Dr Kader Diabaté, au nom du directeur général de l’hôpital régional de Matoto, à la fin de cette opération d’assainissement.

Ansou Baïlo Baldé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS