Conakry : l’ex ministre Alhassane Onivogui adhère au Parti AGN

Alhassane ONIVOGUI, ancien ministre du contrôle d’Etat sous le régime de Moussa Dadis Camara et ancien président du parti UDIR, vient de poser ses valises à l’AGN (Avenir d’une Guinée Nouvelle). Il a été présenté ce samedi, 13 août 2022, aux militants et sympathisants de cette formation politique dirigée par Mory Kaba. C’était à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de ce parti, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Alhassane ONIVOGUI est un spécialiste des questions économiques. Et, devant les militants et sympathisants de l’AGN, il dit être séduit par le projet de ce parti de Mory Kaba.

« J’ai adhéré à leur projet de société qui est moderne. C’est un projet de société qui est dynamique et axé sur les résultats. Connaissant la gestion axée sur les résultats, je me suis dit qu’il faut que j’adhère à ce parti pour contribuer efficacement à l’amélioration des résultats de leur politique économique et sociale. Le président Mory Kaba est un ami de longue date, on a beaucoup travaillé ensemble, moi je travaillais à l’époque sur des dossiers avec le président Dadis. Et, j’ai élaboré aussi un projet, une vision stratégique pour le professeur Alpha Condé en 2017. Et, c’est de ce projet que nos vues se sont confrontées avec celles de l’AGN ; parce que ce projet, l’ancien président n’a pas pu le mettre en place pour des raisons évidentes que je tairais. Mais, quand j’ai rencontré le projet de société du président Mory Kaba, je me suis rendu compte que nous avons les mêmes vues et les mêmes orientations. C’est ce qui m’a motivé à adhérer à son parti. Mon adhésion est personnelle et les membres de mon ancien parti sont libres d’adhérer. Mais, je pense qu’ils viendront avec moi », a dit Alhassane Onivogui.

Pour Mory Kaba, le président de l’AGN, cette nouvelle adhésion va apporter un plus à son parti. Il a d’ailleurs présenté Alhassane Onivogui comme « un atout » et il a dit être disposé à mettre les qualités de son nouveau collaborateur au service des autorités de la Transition.

Mory Kaba, président de l’AGN

« Accueillir une personne à la dimension de monsieur Alhassane ONIVOGUI est un grand atout ; parce que premièrement, il était le président du parti UDIR que moi aussi j’ai présidé à un moment. Au-delà de tout, nous serons très ouverts, nous sommes déjà très ouverts aux autorités de la Transition. Parce que s’il s’agit de choisir bien évidemment des personnes, nous sommes prêts par exemple à donner des personnes comme monsieur Alhassane ONIVOGUI pour apporter un plus. En termes de résultats, c’est le plus grand contrôleur économique et financier en Guinée. Il l’a prouvé en 2010. En l’espace de trois mois, il a pu mobiliser plus de 700 milliards de francs guinéens et 20 et quelques millions de dollars. Et, en termes même des audits, il est celui qui a travaillé sur le dossier FRIGUIA », a indiqué Mory Kaba.

Le président de l’AGN a également profité de cette présentation pour s’exprimer sur l’annonce du ministre Mory Condé dont le département entreprendra des visites de terrain au niveau des sièges des partis politiques.

« C’est tout à fait normal que le ministère de l’Administration du Territoire soit conscient de penser qu’il doit passer aux QG ou bien aux sièges des partis politiques pour voir l’existence, le factuel des partis politiques. Nous nous ne sommes pas inquiétés, bien vrai que nous ne nous réjouissons pas aussi de la perte éventuelle des autres formations politiques comme on le dit : les partis dans les sacs », a dit Mory Kaba.

Mamadou Tanou Bah pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS