Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et le Centre de Recherche Scientifique et de Valorisation des Plantes Médicales de Dubréka ont démarré, ce lundi, 19 février 2018, les travaux de l’atelier national de démultiplication en assurance qualité interne. Organisé en partenariat avec l’Université de Potsdam (Allemagne) dans un réceptif hôtelier de Conakry, cet atelier qui va durer trois jours (du 19 au 21 février) a pour but de « renforcer les capacités institutionnelles des établissements publics d’enseignement supérieur guinéen afin d’améliorer en permanence la gestion de la qualité », a appris un reporter de Guineematin.com qui est sur place.

Professeur Kabinet Oularé

Dans son discours de circonstance, le professeur Kabinet Oularé, secrétaire exécutif de l’autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche, a dit que ce projet est une initiative de la coopération allemande qui, après une série de formation depuis 2005, a invité ses anciens élèves, à initier des projets de démultiplication des formations reçues en Allemagne.

« Ce projet consiste à former les enseignants chercheurs de nos institutions d’enseignements supérieur publics à savoir faire évaluer leur enseignement par les étudiants. Les thématiques qui seront abordés sont : la notion qualité, l’évaluation de l’enseignement et aussi le changement individuel que chaque participant devrait élaborer et mettre en œuvre dans son institution », a-t-il expliqué, précisant que le coup du projet est de 24 000 euros.

ministre Abdoulaye Yéro Baldé

De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche a dit que cet atelier de démultiplication en assurance qualité interne dans l’enseignement supérieur s’inscrit dans les axes stratégiques de son Département.

Pour monsieur Abdoulaye Yéro Baldé, l’objectif général de la politique de l’Enseignement supérieur guinéens pour la période 2015-2020 est de « refonder l’enseignement supérieur et de revitaliser la recherche en vue de contribuer à l’émergence politique, économique, sociale et culturelle de la Guinée, en cohérence avec le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté, les Objectifs de Développement Durables (ODD) et les politiques sectorielles élaborées et mises en œuvre par le Gouvernement guinéen. A l’issue de ce premier atelier national de démultiplication en assurance qualité interne dans l’enseignement supérieur, je souhaite que les apprenants aient des connaissances de base en matière d’assurance qualité et soient capables de mettre en place un système de gestion de qualité au sein de leurs établissements », a-t-il souhaité.

Enfin, le ministre guinéen de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé plusieurs autres ateliers de ce type dans l’avenir.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin