Ebola en Guinée, contrôle, défaillance, aéroport, frontière, Fermée du mardi 12 août au mardi 9 décembre 2014, la frontière qui sépare notre pays à la Guinée Bissau a enregistré son premier cas suspect d’Ebola avant-hier, mercredi 10 décembre, a appris Guineematin.com ce vendredi 12 décembre, de sources concordantes.

Selon nos informations, ce compatriote guinéen avait une température très élevée, « supérieure à 39°C. C’est pour cette raison que nous l’avons isolé en attendant une analyse plus poussée de son cas”, a déclaré à la presse Gilda Helena De Almeida Vieira, infirmière-chef du poste de santé de Buruntuma.

Apparue dans la région forestière de la Guinée depuis bientôt un an, la maladie à virus Ebola a tué des centaines de nos compatriotes avant de s’exporter au Liberie et en Sierra, faisant désormais de milliers de morts (exactement 6 583 morts sur 18 188 cas,jusqu’au 10 décembre, selon l’OMS). Si ce cas se confirme positif à Ebola, cela donnerait raison aux pays qui isolent la Guinée en voulant éviter l’arrivée du virus sur leur territoire…

Nouhou Baldé

Facebook Comments