Selon des informations recueillies par Guineematin.com à la sortie des syndicalistes de la présidence de la République, la rencontre avec le chef de l’Etat n’a absolument rien donné ce mercredi 15 février 2017. N’ayant rien obtenu du professeur Alpha Condé- qui tenait pourtant à une suspension immédiate de la grève- les syndicalistes ont finalement promis d’aller consulter la base demain. Mais, en attendant, la grève continue sur toute l’étendue du territoire guinéen, a-t-on appris aux portes de la présidence, peu avant 20 heures.

A rappeler que le syndicat des enseignants de Guinée, à travers la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) et  le Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), a lancé une grève générale et illimitée depuis le 6 février 2017. Banalisée au départ par le gouvernement qui ne semblait pas prendre au sérieux les leaders syndicaux, cette grève a conduit à la fermeture actuelle de tous les instituts, écoles et universités de la République de Guinée.

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow était à l’entrée de Sékoutouréya pour Guineematin.com

Facebook Comments