Les initiatives allant dans le sens de la mise en place du Conseil National des Jeunes (CNJ) de Guinée se multiplient sur le terrain. C’est dans cette dynamique que se tient à la maison des jeunes de Ratoma, ce mardi 06 juin 2017, un atelier régional d’appropriation des textes juridiques dudit Conseil. De nombreux jeunes leaders de la région de Conakry vont se familiariser avec les statuts, règlements intérieurs et critères de sélection du CNJ, a appris Guineematin.com, à travers un de reporters.

De nombreux cadres du ministère de la jeunesse, des partenaires au développement, des représentants des mairies de Matoto et de Ratoma, les 5 directeurs communaux de la jeunesse de Conakry ont répondu présent à l’ouverture des travaux.

Pour Abdourahmane Sagnane, chargé de Programmes Jeunes au Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’investissement dans le champ jeunesse est « essentiel pour l’avenir de nos pays ». Ensuite, monsieur Sagnane dira que « la mise en place du Conseil National des Jeunes de Guinée permettra à développer le leadership de la jeunesse pour une participation citoyenne à l’édification d’une nation forte et prospère, car la jeunesse constitue un atout incontournable pour le développement durable et inclusif », a fait savoir le chargé de Programmes Jeunes à l’UNFPA.

Le secrétaire général du ministère de la jeunesse, Sidiki Touré dira que la mise en place du CNJ est une préoccupation majeure du gouvernement. « L’atelier de Conakry, comme les ateliers qui se tiennent dans les 7 régions administratives de notre pays, doit permettre aux jeunes, à travers les participants de comprendre et maîtriser le contenu des textes qui vont vous être soumis, ainsi que tout le processus », a fait savoir monsieur Touré.

Par ailleurs, le secrétaire général est revenu sur les objectifs visés dans la mise en place du CNJ : « en réalisant cette opération, le gouvernement entend doter les jeunes d’un organe de concertation, de dialogue, d’action et de représentation. L’organe va aussi servir au gouvernement et à ses partenaires d’organe consultatif qui doit favoriser une réelle implication des jeunes à toutes les réflexions les concernant, mais aussi leur participation à tous les programmes et projets de développement de la nation », a précisé Sidiki Touré.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin