Prière1Malgré l’absence de l’engouement dans le quartier Hafia Mosquée, située dans la commune de Dixinn, la prière de  la fête de tabaski s’est bien déroulée dans cette localité ce samedi 4 octobre 2014. L’appel lancé par les autorités religieuses pour l’observation des mesures sanitaires contre la maladie à virus Ebola ont été bien appliquées.

Dès 7 heures du matin, les dispositifs sanitaires ont été déjà prises par les responsables de cette mosquée, en mettant les kits sanitaires à la devanture des deux portes d’entrée afin d’éviter toute propagation de la maladie à virus Ebola.

Dans son sermon, l’imam Amadou Bah a véhiculé des messages de paix, d’unité nationale, le respect,  la dignité humaine et surtout la sensibilisation de la population sur la maladie Ebola.

Les fidèles musulmans présents à cette prière de tabaski n’ont pas caché leur  joie au micro de guineematin.com

Ibrahima Kalil Sidimé, habitant de cette localité, a remercié le bon Dieu de lui avoir donné l’opportunité de célébrer cette fête. « C’est un sentiment de joie, l’année passée, il y avait plusieurs fidèles musulmans qui ne sont pas parmi nous cette année. Je demande la grâce de Dieu pour eux et SALIMAFO à tous les musulmans de la Guinée et d’ailleurs ».

Pour Mariam Diané, habitante du quartier Hafia Minière, malgré la conjoncture économique, cette fête s’est bien passée pour elle : « Je remercie le bon Dieu  pour cette grâce. C’est vrai que je n’ai  pas eu de nouveaux habits, mais avec la santé et la bénédiction de Dieu, je suis parmi les musulmans pour célébrer cette prière »

Mamadou Saliou Diallo a pour sa part déploré le fait qu’on a célébré cette fête aujourd’hui, samedi.  Pour lui,  beaucoup de musulmans espéraient célébrer  la fête de Tabaski le dimanche et c’est ce qui aurait empêché l’engouement dans les mosquées. « Moi, je connais beaucoup de personnes qui n’ont  pas  prié aujourd’hui. Il n’y a pas eu d’engouement cette année…»

Assy Diallo pour guineematin.com

 

Facebook Comments