Ebola, Football, Guinée, Conakry, fédération Un but partout entre Hafia FC et Horoya AC. L’arbitre vient de siffler la fin du match. Le légendaire Hafia Football de Conakry avait mené de la 28ème à la 68ème minute. Les buteurs ? Abdoulaye Samaké du Hafia, à la 28ème, et Ocansey Mandela du Horoya, à 68ème minute, alors que lui-même n’a rejoint ses coéquipiers qu’à la deuxième période du jeu.

L’envoyé spécial de Guineematin.com au stade du 28 septembre, qui a suivi tout le match, reviendra plus tard sur les grandes lignes de cette rencontre.

A rappeler que le match de cet après-midi du dimanche 14 décembre 2014 marque ainsi l’ouverture du championnat national, malgré la grave maladie à virus Ebola à cause de laquelle un décret présidentiel a interdit des rassemblements sur tout le territoire national, sans aucune exception…

Malheureusement, en Guinée, les textes légaux sont violés à tout bout de champ, quelques fois même par ceux qui sont chargés de veiller à leur application. C’est le cas de ce décret qui interdit tout regroupement (pour éviter des contaminations), mais qui n’empêche pas le président de la République en personne et ses ministres de faire des campagnes presque politiques, mais dites de sensibilisation où bains de foule se mêlent aux attaques des adversaires politiques, etc.

Par ailleurs, des matchs, soirées dansantes et autres grandes rencontres festives des foules sont organisées ici et là ; à mesure que l’épidémie se développe, atteint des zones jusque-là épargnées et/ou revient à des endroits où elle était vaincue…

La coordination dite de lutte contre Ebola est de plus en plus perçue comme une coordination passive pour ne pas écrire indifférente à la grave propagation d’Ebola en Guinée et dans la sous région…

Nouhou Baldé

Commentaires