Situés dans le quartier Katourou 1 école, entre l’école primaire du même nom et l’hôpital Pechiney, deux ateliers contigus sont partis en fumée dans la nuit d’hier à aujourd’hui, jeudi 18 Mai 2017, rapporte la correspondante Guineematin.com à Fria.

La nuit dernière, les propriétaires d’un atelier de menuiserie et de tapisserie ont tout perdu dans les flammes. C’est avec les larmes aux yeux que monsieur Alia Camara est revenu sur les circonstances dans lesquelles il a été informé de cet incendie.

« Nous avons tous perdu ! C’est aux environs de quatre heures du matin qu’on m’a informé que mon atelier brûlait. Ils étaient venus tenter de défoncer la porte ; mais, ils n’ont pas pu. Nous avons appelé les sapeurs-pompiers. Mais, ils ne sont pas venus. J’avais beaucoup de meubles dans l’atelier, je ne sais pas que vont dire mes clients, je suis désespéré », a déclaré monsieur Camara.

Tout comme Alia Camara, Mamoudou Diallo a connu le même sort, lui aussi son atelier de tapisserie n’a pas été épargné, il regrette le manque d’eau dans la cité : « Rien n’est sorti de mon atelier. J’ai tout perdu ! C’est à partir d’ici que je nourrissais ma famille. Maintenant, je ne sais plus quoi faire. Mais, ce qui m’a le plus choqué, c’est le manque d’eau. Les gens sont partis chercher de l’eau, ils n’ont pas pu trouver, il n’y a pas de sapeurs-pompiers aussi », a regretté la victime Mamoudou Diallo.

Pour l’heure, il n’existe aucune information sur l’origine de ce feu qui n’a pas fait de perte en vie humaine ; mais, qui a entraîné des dégâts matériels estimés à plus de 35 millions de francs guinéens.

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95

Facebook Comments