Labé barrage, Ebola, contrôle, camp Elhadj Oumar TallDans le cadre de la contribution de la grande muette à la prévention de la propagation de la maladie hémorragique à virus Ebola, le haut commandement de la deuxième région militaire de Labé a installé un barrage tampon au camp El hadj Oumar Tall, a constaté sur place le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’initiative vise à obliger tous les citoyens en provenance de Popodara,  épicentre de l’épidémie à Labé, à laver les mains avant d’entrer au centre ville.
L’administrateur des programmes UNFPA à Labé et une équipe de journalistes qui rentraient de Sambayaabhé ont été soumis à cet exercice intéressant le vendredi 26 décembre dernier.  Ce qui laisse croire que les agents postés au niveau de cette corde respectent rigoureusement la consigne donnée par le commandement militaire de la région. Celle de ne laisser personne franchir le barrage avant de laver les mains.
Le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou KEITA avait émis des réserves quand le commandant du camp El hadj Oumar Tall de Labé a annoncé l’initiative au comité régional de riposte contre Ebola alors en réunion de crise contre Ebola au gouvernorat. Mais, le Colonel Ibrahima Khalil CONDÉ a tout de suite rassuré qu’il ne s’agit pas d’un barrage de contrôle. Qu’il est tout juste question  d’un barrage de lavage de mains et que tout agent pris à ce niveau en train de faire des exactions va être purement et simplement déshabillé.  A vos ordres, mon colonel!

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Téléphone: (00224) 660 11 35 15 

Commentaires