Manifestation, déchets, Nongo, ContéyahComme annoncé dans nos précédentes dépêches, depuis 6 heures du matin, ce lundi 15 décembre 2014, des jeunes du quartier Morykantéya, situé à Nongo, protestent contre la pollution de leur quartier par une décharge d’ordures située au carrefour Télimélé, a constaté le reporter de Guineematin.com sur place.

Avec des slogans hostiles au gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, ces jeunes accusent les autorités d’être complices de la PME ‘’Les balaies bénis’’ qui déchargeraient les ordures à cet endroit.

Interrogé par Guineematin.com, le chef du quartier adjoint de Nongo, Fodé Momo Camara, explique : « J’étais aux ministère des Travaux publics pour suivre un dossier du quartier quand on m’a appelé. Je suis venu trouver que les enfants ont barricadé la route parce que les immondices là sont ici depuis plus de 6 mois, à côté de la mosquée et du marché en construction. Vous voyez une partie de la route même est déjà couverte par ces ordures. Le quartier a déjà fait son travail, nous avons informé toutes les autorités, de la commune jusqu’au gouvernorat. Ils sont venus pour enlever avec le SPTD et la PME qui s’occupe même de ce site, « les balaies bénis ». Ils ont toujours tenu des promesses, aujourd’hui les enfants disent que comme ils ont mis le feu avant-hier et on ne peut plus respirer dans le quartier, ils ont barré la route pour attirer l’attention des autorités », a-t-il expliqué.

Revenant sur les évènements d’aujourd’hui, Fodé Momo Camara ajoute : « Je viens de sensibiliser les jeunes. Nous avons un opérateur dans ce site, monsieur Barry de CERICOM qui a promis de réaliser un autre dépotoir loin de la mosquée et du marché. Le dossier a fait tout le circuit depuis le quartier qui a donné son accord pour qu’on enlève ça ici puisque dès que le marché sera fonctionnel, les immondices vont augmenter davantage. Monsieur Barry a demandé aux jeunes de libérer la route et a ordonné d’envoyer ses machines pour enlever les ordures. La condition, c’est qu’on ne remette plus les ordures à cet endroit. Et, le quartier est partant avec lui » ajoute t-il.

Pour situer les responsabilités, Momo Camara accuse : « La responsabilité incombe au gouvernement, nous avons attiré leur attention parce c’est la santé de la population qui est menacée. C’est pourquoi j’ai informé le maire de la commune et le responsable de l’environnement qui ont dit que le SPTD sera là aussi…».

Au moment où nous mettions en ligne ces informations (13 heures 25’), une grue, des bidons de carburant, plus deux camions bennes sont déjà sur les lieux. Mais, les jeunes étaient toujours sur les lieux : ‘’Pas de levée de barrage avant le nettoyage complet de cet endroit. Seulement, nous avons ouvert ce petit couloir pour permettre aux gens de passer. Mais, l’axe principal ne sera libéré que lorsqu’ils vont dégager les ordures. On attend les deux autres camions pour compléter à quatre.’’ Disait à Guineematin.com, le jeune Nabé, un des manifestants.

Moussa Tatakourou Diawara et Mamadou Alpha Baldé suivent cette actualité pour Guineematin.com

 

Commentaires