Diallo Saikou Oumar, Président de l’antenne communale de Matam de la chambre de commerce d’industrie, d’artisanat de GuinéeDans le cadre de l’électrification et de la sécurisation du grand marché de Madina, l’antenne communale de Matam de la Chambre de Commerce, d’industrie et d’Artisanat de Guinée, en partenariat avec le Cabinet de Développement d’Affaires, NOVEX, a lancé une formation de 21 agents devant recenser tous les opérateurs économiques du marché Madina. Un reporter de Guineematin.com a assisté à la cérémonie du lancement de cette formation…

Le lancement de cette formation a eu lieu au siège du cabinet NOVEX en présence du président de l’antenne communale de Matam de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, son vice président, les membres du bureau, le personnel du Cabinet NOVEX ainsi que de plusieurs autres invités.

Dans son discours de bienvenue, Monsieur Karamoko Mady Camara, Associé du cabinet NOVEX et formateur, a indiqué que cette cérémonie traduit le partenariat entre le cabinet NOVEX ‘’Nouvelle vision de l’Expertise’’ et l’antenne communale de Matam de la chambre du commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée.

Pour lui, ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un « accompagnement institutionnel que l’antenne communale de Matam de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée a bien voulu entrevoir à l’effet de matérialiser le renouveau de cette chambre. L’antenne communale a donc choisi le cabinet NOVEX qui est un cabinet de développement d’affaires et qui développe trois pôles de compétences que sont : le Conseil ; l’Assistance professionnelle et la Formation ».

Sur le volet formation, Monsieur Karomoko Mady Camara a souligné que son cabinet aura la charge de former  les 21 jeunes agents qui seront déployés sur le terrain dans le cadre du recensement des opérateurs économiques de Madina à partir de cette semaine.

« La formation  s’articulera autour des points suivants : les attitudes et les conduites à tenir durant le processus de recensement ; les techniques d’efficacité dans le cadre d’un recensement, mais surtout le mode opératoire choisi par l’antenne communale afin que l’opération soit une réussite », a-t-il rajouté.

Quand à M. Diallo Saikou Oumar, Président de l’antenne communale de Matam de la chambre de commerce d’industrie et d’artisanat de Guinée, il a tout d’abord indiqué toute sa satisfaction de procéder au lancement de cette formation pour le recensement des opérateurs économiques de Madina, avant de remercier tous ceux et toutes celles qui l’ont élu à la tête de cette antenne.

Nous avons initié le projet de sécurisation et d’éclairage public du marché de Madina pour un début et à la longue, tous les marchés de la commune de Matam », a-t-il promis.

Revenant sur les raisons du choix du marché  Madina en premier, Monsieur Diallo Saikou Oumar réaffirme : « Ce choix s’explique par son dynamisme économique. Le marché de Madina est le premier marché de la Guinée et l’un des plus grands marchés de la sous-région ouest-africaine. La question de sa sécurité et de son éclairage est au-delà de tout, une question de stabilité sociale », a-t-il expliqué, avant de lancer un appel à tous les opérateurs économiques ainsi qu’au gouvernement afin que le projet puisse aboutir.

Mamadou Alpha Baldé

Facebook Comments