PEDN 0Comme tous les samedis, le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce 26 août 2016, au siège du parti à Ratoma, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

D’entrée de jeu, les responsables du parti ont dévoilé le niveau d’avancement sur les préparatifs et sur la date du retour de Lansana Kouyaté, président du PEDN. A cet effet, une commission d’organisation à été mise en place  pour la réussite de l’événement : « justement par rapport à l’organisation du retour de son excellence Elhadj Lansana Kouyaté, il était question d’annoncer provisoirement la date, en l’occurrence le 24 septembre 2016 à venir. On a jugé, avec le comité technique, le comité d’organisation, de donner une date et proposer à son excellence Lansana Kouyaté. Ce qui fut fait après près d’une année des élections présidentielles », a dit Mamady Sosso Kanté, de la cellule de communication du parti.

Parlant de l’organisation, Mamady Sosso Kante rassure que le PEDN n’est pas à sa première organisation, en ce qui concerne le retour de Lansana Kouyaté : « vous savez que le PEDN n’est pas à son premier événement, en phase d’accueillir  son excellence Lansana Kouyaté. Vous vous rappelez l’année passée, à l’approche des élections présidentielles, on a réservé un accueil chaleureux à son excellence. Donc, ce n’est pas quelque chose d’étrange pour notre parti, c’est une coutume qu’il faut forcément qu’on essaye de reconduire la même commission. Donc, il faut juste faire un petit remaniement par rapport à cette question d’accueil  et d’organisation », a-t-il expliqué.

Concernant la lettre adressée au chef de fil de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, par le président de la république, Mamady Sosso Kanté, a souligné que le PEDN n’est pas là pour suivre ce qui ce passe dans un groupement. « Le PEDN est un parti de l’opposition, mais il n’est pas  un parti de l’opposition républicaine. Nous sommes un parti qui s’oppose à la mauvaise gouvernance du régime en place. Donc, je pense que le statut de chef de fil, c’est quelque chose qui est relatif un peu au statut voté à l’Assemblée nationale. Nous ne sommes pas contre le  statut de chef de fil de l’opposition, mais c’est que le PEDN n’est pas là pour suivre ce qui ce passe dans un autre groupement. Nous avons une conviction et une position vis-à-vis des autres. Donc, le PEDN reste indifférent par rapport à cette invitation, nous l’avons toujours dit que les rencontres avec le président alpha Condé ne portent pas fruit », soutient monsieur Kanté.

Revenant sur le départ de Mohamed Lamine Kaba du parti FIDEL du projet d’alliance avec le PEDN, Mamady Sosso Kanté dit qu’il n’est pas surpris du changement de veste de Kaba. Il estime que le parti est toujours victime de la non-tenue des engagements des autres partis. « Nous avons suivi  le changement que Mr Kaba vient de faire au niveau de la mouvance. Parce que bonnet blanc et blanc bonnet, c’est la même chose. Nous étions prêts à signer, non seulement avec le parti FIDEL de monsieur Kaba, et avec d’autres partis aussi. Donc, ça ne nous surprend point. Parce que le PEDN a toujours été victime du non respect des engagements vis-à-vis des autres. Dieu merci pour le PEDN,  l’engagement du protocole d’accord n’avait pas été engagé », a-il-lancé.

Kadiatou Baldé pour Guineematin.com 

Tél.: 664600100/ 620528554

Facebook Comments

Guineematin