ufr photoCe samedi 26 juillet 2014, le chargé de communication du parti républicain, Babara Fofana, a appelé les Guinéens à se préparer à une alternance obligatoire, ‘’Tout Sauf Alpha en 2015’’. C’était à l’occasion de leur assemblée générale hebdomadaire, a assisté guineematin.com en présence de nombreux militants et sympathisants du parti.

« Nous avons dit que les cinq (5) ans que le Président Alpha Condé va bénéficier dans son premier mandat sont tels que, si on lui donne encore un second mandat de 5 ans, la Guinée sera définitivement  foutue», déclare Babara Fofana.

Pour le responsable de la communication de l’UFR le message est très clair : « Nous demandons aux Guinéens de se préparer à une alternance obligatoire. Tout Sauf Alpha en 2015 ; sinon, il faudra mettre une croix sur la Guinée», prévient  M. Fofana.

Selon Babara Fofana, les militants et les responsables de tous les partis politiques de l’opposition doivent être sensibilisés pour faire en sorte que le combat politique mené jusque-là puisse amener l’alternance en 2015 : « Il faut qu’on fasse partir le Président Alpha Condé de la présidence de la République de Guinée », a-t-il insisté.

Sur la même lancée, les femmes du bureau exécutif de l’UFR, par la voie de Hadja Gamin Camara, sont revenues sur les motivations du meeting de l’opposition qui se tiendra le 4 août sur l’esplanade du stade du 28 septembre : « Nous tenons ce meeting pour dire au gouvernement que nous ne sommes pas contents, parce qu’il y a eu des accords entre l’opposition et le gouvernement où certains points ne sont pas respectés par le gouvernement. Nous allons sortir informer et sensibiliser nos partenaires et militants», précise Hadja Gamin.

Pour sa part, l’honorable Ibrahima Bangoura, secrétaire général adjoint de l’UFR et député à l’assemblée Nationale accuse le président Alpha Condé de la mauvaise volonté. Et, le député pense déjà à l’après meeting : «  Comme le 04 août, le président Alpha sera reçu à la maison blanche, il faudrait que l’Amérique et le monde entier sache ce qui se passe en Guinée.  De façon cordonnée, les Guinéens qui sont aux Etats-Unis vont aussi manifester leurs ras-le-bol par rapport au régime et par rapport au non respect des engagements pris par le gouvernement », informe l’honorable Bangoura.

F. Yacine Sylla

Commentaires