Interdiction de manifester en Guinée : l’OGDH dénonce une violation de la constitution

23 novembre 2020 à 16 04 59 115911

Elhadj Mamadou Malal Diallo, président par intérim de l’OGDH

La décision du gouvernement d’interdire toute manifestation de rue en Guinée passe mal dans le milieu politique et chez les défenseurs des droits de l’homme. Réagissant à cette mesure, le président par intérim de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (OGDH), dénonce une violation de la constitution guinéenne. Elhadj Mamadou Malal Diallo trouve incompréhensible la raison invoquée pour justifier cette décision et rappelle que les autorités guinéennes ne sont pas à leur coup d’essai. Il l’a dit au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce lundi 23 novembre 2020.

Lire

Badra Koné persiste : « il n’y a qu’une seule NGP en Guinée, et j’en suis le président »

23 novembre 2020 à 10 10 48 114811

Badra Koné, président du mouvement « la Nouvelle Génération Politique » (NGP)

Resté silencieux depuis depuis son « éviction » à la tête de la Nouvelle Génération Politique (NGP) par certains responsables de ce mouvement politique, Badra Koné est sorti du bois pour répondre à ses adversaires. Ce dimanche 22 novembre 2020, le camp du vice maire de la commune de Matam a organisé un congrès extraordinaire au cours duquel il a annoncé l’exclusion des frondeurs. Ces 9 membres du bureau exécutif de la NGP ont été remplacés à leurs postes, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Bantama Sow au siège du RPG-AEC : « Cellou Dalein est un sorcier… C’est l’auteur de toutes les violences en Guinée »

14 novembre 2020 à 15 03 37 113711

Sanoussy Bantama Sow, ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique

Comme annoncé précédemment, le RPG arc-en-ciel a tenu ce samedi, 14 novembre 2020, sa deuxième assemblée générale hebdomadaire après l’élection présidentielle du 18 octobre dernier en Guinée. Au cours de cette rencontre politique, le ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique s’est montré très amer contre le principal opposant au régime d’Alpha Condé. Sanoussy Bantama Sow a qualifié Cellou Diallo Diallo de « sorcier » et de « chef d’orchestre de la violence » en Guinée, rapportent les envoyés spéciaux de Guineematin.com à cette assemblée.

Lire

Alpha et Cellou ou le duel jusqu’au bout

15 octobre 2020 à 13 01 39 103910

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo à la présidence de la République, le 1er septembre 2016

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo s’apprêtent à livrer le troisième et dernier combat qui les met aux prises depuis près de dix ans. Quel que soit le vainqueur parmi les deux, il est improbable, voire exclu que les deux hommes se retrouvent dans six ans pour un ultime combat. C’est autant dire que les enjeux sont grands pour eux qui ont monopolisé le débat politique du pays ces dix dernières années.

Lire

Dubréka : le parti NFD mobilise les citoyens en faveur de la réélection d’Alpha Condé

21 septembre 2020 à 11 11 25 09259

Dans la perspective de la présidentielle du 18 octobre prochain, le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) du ministre Mouctar Diallo a organisé hier, dimanche 20 septembre 2020, un meeting à Kagbélen, dans la préfecture de Dubréka. Initiée par la fédération du parti à Dubréka, cette activité vise à mobiliser les citoyens en faveur de la réélection du président Alpha Condé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

« Ceux qui sont allés aux élections sont sur le front de lutte… Nous allons chasser Alpha Condé » (Etienne Soropagui)

17 septembre 2020 à 7 07 47 09479

président du mouvement politique « Nos valeurs communes »

A l’issue de la plénière du FNDC (Front national pour la défense de la constitution), tenue à Conakry hier, mercredi 16 septembre 2020, Etienne Soropogui a invité les Guinéens à continuer le combat pour « chasser Alpha Condé » du pouvoir. L’ancien commissaire de la CENI (actuellement président du mouvement politique « Nos valeurs communes ») a dénoncé l’asservissement du guinéen, tout en appelant le peuple à lutter pour obtenir l’alternance et changer de système de gouvernance, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Présidentielle du 18 octobre : Biro Soumah appelle à fédérer les forces pour battre Alpha Condé

11 septembre 2020 à 9 09 36 09369

A l’image de nombreuses autres formations politiques du pays, le parti pour le progrès et le changement (PPC) ne prendra part à la présidentielle du 18 octobre prochain. Mais ce parti d’opposition croit fermement que l’alternance est bien possible si toutes les forces opposées à un troisième mandat pour le président Alpha Condé se donnent les mains pour lui barrer la route.

Lire

Dr Édouard Zoutomou, exclu du processus électoral : « notre candidature fait peur à Alpha Condé »

10 septembre 2020 à 23 11 37 09379

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP

Seul candidat recalé dans la course à la présidentielle du 18 octobre prochain, Dr Édouard Zoutomou Kpoghomou a réagi ce jeudi, 10 septembre 2020, à cette décision de la Cour constitutionnelle. L’opposant soutient que sa candidature a été invalidée tout simplement parce qu’il est gênant pour le président Alpha Condé, candidat à un troisième mandat, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

La Guinée et les mandats à vie : après le Contéisme, le Condéisme

31 août 2020 à 9 09 04 08048

Dix ans après son élection in extremis, Alpha Condé ne veut pas quitter la présidence de la République. Il a changé la constitution qui lui interdisait plus de deux mandats et a annoncé une quatrième République avec une nouvelle constitution, laissant entendre que les compteurs sont désormais à zéro.

Lire

Réconciliation à N’Zérékoré : un évêque dénonce « le mensonge et la démagogie »

15 août 2020 à 19 07 57 08578

A l’occasion de la célébration de la fête de l’Assomption ce samedi, 15 août 2020, l’évêque du diocèse de N’Zérékoré et président du Conseil Episcopat de Guinée a dénoncé vigoureusement le processus de réconciliation mis en œuvre récemment dans la ville. Un processus initié par des cadres venus de Conakry et mis en œuvre en collaboration avec les autorités locales et les chefs coutumiers. Il a fustigé le mensonge et la démagogie qui ont caractérisé ce processus, assurant que la réconciliation attendue est loin d’être effective à N’Zérékoré, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

3ème mandat pour Alpha Condé : le président du PCDIC dénonce et interpelle les Guinéens

7 août 2020 à 9 09 53 08538

Hamidou Barry, président du Parti Citoyen pour la Défense des Intérêts Collectifs (PCDIC)

Le RPG arc-en-ciel a officiellement désigné Alpha Condé pour porter sa voix à la prochaine élection présidentielle du 18 octobre prochain. Hamidou Barry, président du parti Citoyen pour la Défense des Intérêts Collectifs (PCDIC), a invité le peuple de Guinée à empêcher à tout prix le Chef de l’Etat de faire un 3ème mandat. Il a aussi évoqué l’avenir de son parti politique notamment pour les prochaines consultations nationales. C’était à l’occasion d’un entretien accordé à un journaliste de Guineematin.com ce jeudi, 6 août 2020.

Lire

Union nationale pour l’alternance et la démocratie (UNAD) : une nouvelle plate-forme politique

27 juillet 2020 à 9 09 24 07247

L’Union nationale pour l’alternance et la démocratie (UNAD) est une nouvelle plateforme composée de partis politiques, de mouvements et d’indépendants. Son acte de naissance a été acté par une conférence de presse animée le samedi dernier, 25 juillet 2020, à son siège, Kobayah, dans la commune de Ratoma. Et, pour son premier pas dans l’arène politique, cette plate-forme s’inscrit dans la dynamique d’une alternance en 2020 et exprime solennellement son opposition à un troisième mandat pour Alpha Condé en Guinée, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Lire

Résolution de la crise en Guinée : ce qu’en dit le coordinateur du Système des Nations Unies

25 juillet 2020 à 17 05 59 07597

Dr Martin Vincent, coordinateur résidant du système des Nations Unies en Guinée

Le nouveau coordinateur du Système des Nations Unies s’est prononcé pour la toute première fois depuis son arrivée en Guinée sur la situation sociopolitique dans notre pays. Dr Martin Vincent a dit que son institution suit de très près la crise sociopolitique qui frappe la Guinée depuis quelques mois. Il a invité les acteurs politiques de tous bords à privilégier le dialogue pour aller à des élections présidentielles crédibles. Il l’a dit en marge d’une conférence de presse animée ce samedi, 25 juillet 2020, à Conakry rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifestation du FNDC : le mot d’ordre ignoré sur l’autoroute Fidel Castro

20 juillet 2020 à 11 11 27 07277

Après deux mandats consécutifs (de 2010 à 2020), le président Alpha Condé est présenté actuellement par les structures de son parti, le RPG arc-en-ciel, pour briguer un troisième mandat. Mais, l’opposition guinéenne et ses partenaires de la société civile (réunis au sein du FNDC) tiennent à empêcher une éventuelle candidature du chef de l’Etat pour un troisième mandat. C’est pourquoi, les leaders du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) appellent les Guinéens à sortir massivement dans les rues à partir d’aujourd’hui, lundi 20 juillet 2020, pour exiger le départ du président Alpha Condé. Mais, ce mot d’ordre est actuellement (11 heures) ignoré sur l’autoroute Fidel Castro, a constaté le reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Ismaël Condé et Badra Koné, deux hommes deux approches

7 juillet 2020 à 11 11 00 07007

Ismaël Condé, premier vice-maire de la commune de Matam

La transhumance politique occupe toujours la Une de l’actualité nationale. Avec en toile de fond le départ de trois personnes de leur formation politique pour une autre. Ces traitres pour les uns et convertis pour les autres, selon George Clémenceau, continuent de faire parler d’eux. Si Thierrno Souleymane Diallo et Ismaël Condé, qui ont quitté respectivement l’UPR pour les NFD et le RPG pour l’UFDG épargnent leur ancien parti, Badra Koné, lui, fait monter les enchères.

Lire

Assemblée nationale : Abdoulaye Kourouma livre les raisons de sa destitution

4 juillet 2020 à 17 05 51 07517

Honorable Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD

Le député Abdoulaye Kourouma ne semble pas ébranlé par sa destitution de son poste de 6ème secrétaire parlementaire de l’Assemblée nationale. Au contraire, le président du parti politique Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD) se dit galvanisé par cette décision des députés du parti au pouvoir. Une décision qui est due, selon lui, à des raisons politiques, notamment ses prises de position par rapport à la falsification de la nouvelle constitution issue du référendum contesté du 22 mars 2020. Il l’a dit au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce samedi 4 juillet 2020.

Lire

Installation des chefs de quartiers : pourquoi l’opposition a refusé la proposition du MATD ?

30 juin 2020 à 19 07 41 06416

Honorable Aliou Condé, vice-président de l’UFDG

Comme annoncé précédemment, des problèmes ont déjà surgi dans le processus d’installation des conseils de quartiers et de districts. A l’occasion de la première réunion technique qui a eu lieu hier, mardi 30 juin 2020, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a annoncé que la CENI ne dispose pas des résultats des quartiers et des districts sur la base desquels ces élus locaux doivent être installés. Bouréma Condé a demandé aux entités ayant pris part aux élections locales du 4 février 2018, de présenter elles-mêmes leurs propres résultats. Ce qui permettra de savoir qui a gagné dans telle ou telle localité.

Lire