Hadja Halimatou Dalein Diallo, un satisfecitSon nom est chanté partout et aucun acteur sociopolitique de la Guinée ne conteste son inestimable apport dans l’assainissement de la ville de Conakry, y compris au RPG arc-en-ciel ! La première Dame de l’opposition guinéenne, Hadja Halimatou Dalein Diallo, a vient de recevoir le prix citoyen pour la salubrité publique. C’est une reconnaissance de l’ONG dénommée « Citoyenneté Active pour la Préservation des Acquis de la République » (CAPAR) qui a remis ce prix à l’occasion d’une cérémonie officielle, au quartier Soumanbossia, commune de Ratoma, dans la soirée du dimanche 21 août 2016, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans son discours de bienvenue, Mohamed Sy Savané, secrétaire général de la CAPAR, a dit que son ONG est citoyenne, et qu’elle décerne chaque année des prix aux différents acteurs qui, par leurs efforts, se sont illustrés dans ce domaine. « Ce prix n’est nullement lié à la politique. À travers vos actions, c’est l’image de la Guinée qui se joue. Ce prix est un motif de fierté, je vous en félicite. Ce prix démontre l’utilité du travail entrepris », a-t-il expliqué, tout en invitant l’heureuse bénéficiaire à continuer à œuvrer sur la même lancée.

Pour sa part, Ahamed Sékou Traoré, ancien membre de la délégation spéciale de Ratoma, invité de marque de cette cérémonie, a remercié ladite ONG pour son initiative citoyenne et aussi Hadaj Halimatou Dalein Diallo pour le combat qu’elle ne cesse de mener dans l’assainissement de la capitale guinéenne. « Nous souhaitons que la paix sanitaire ne soit pas la seule paix. Mais, qu’à travers la citoyenneté, nous avons combattu toute forme de violence ou de sabotage d’acte administratif ou d’Etat. Hadja a donné le ton, l’Etat est engagé sur ce chemin, étant citoyen, chacun d’entre nous doit se rivaliser dans l’acte qu’elle est en train de poser pour la nation », a-t-il conseillé.

Très émue, Hadja Halimatou Dalein Diallo a dit être très impressionnée de l’initiative entreprise par cette ONG, qu’elle a remerciée pour cet acte de reconnaissance à son endroit. « C’est vrai que ces derniers temps je m’investie dans l’assainissement de la ville de Conakry. Parce que j’estime que la population guinéenne ne mérite pas de vivre dans cet état piteux. Donc, j’ai décidé de m’investir pour venir en aide à nos compatriotes pour vivre dans un milieu plus décent », a-t-elle fait savoir.

Par ailleurs, Hadja Halimatou Dalein Diallo n’a pas manqué de rappeler que « chacun peut un peu ». Elle a ensuite dit qu’assainir « commence d’abord devant sa porte. Le gouvernement guinéen a le droit et le devoir d’assainir la ville de Conakry, mais nous avons le devoir aussi d’assainir chez nous, devant nos portes. Je souhaite que le tout puissant Allah me donne la force de continuer ces activités, également qu’il guide mes pas parce que je ne souhaite que du bien pour la Guinée », a-t-elle laissé entendre.

Il est à rappeler que comme Hadja Halimatou Dalein Diallo, des ONG qui œuvrent dans la préservation des acquis citoyens, notamment dans l’assainissement, ont également bénéficié de satisfécits.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

Facebook Comments

Guineematin