ufrL’Union des Forces Républicaines (UFR) a tenu son assemblée hebdomadaire, ce samedi 24 septembre 2016, à Matam. La séance, présidée par le député Ibrahima Bangoura, a essentiellement tourné autour des préparatifs pour les élections communales et communautaires, prévues le 18 décembre prochain, a constaté Guineematin.com, à travers un de se reporters.

Autour du président de la séance, on notait la présence des députés Babara Fofana et Dean Touré, de madame Béatrice et de Kissima Sylla, entre-autres. L’honorable Ibrahima Bangoura est revenu, en langue nationale Sosso, sur le dialogue politique inter guinéen actuellement en cours. Il a rappelé les acquis du dialogue et ce qui reste à faire. Ces acquis sont notamment l’installation prochaine de la Haute Cour de Justice et la libération des détenus incarcérés suite aux manifestations politiques. Il dira en outre que l’UFR tient à ce que tous les accords signés entre les acteurs politiques guinéens soient respectés et appliqués à la lettre.

Par ailleurs, le débat portera sur les élections communales à venir. Sur la question, Ibrahima Bangoura a expliqué aux militants les conditions à remplir pour faire acte de candidature dans les mairies et communes rurales. Selon Ibrahima Bangoura, on ne peut faire acte de candidature que dans sa commune de résidence. Il ajoute que pour y parvenir, il faut avoir tous les documents requis : acte de naissance, certificat de résidence, certificat de nationale….

Monsieur  Bangoura va insister sur l’engagement qui doit caractériser les militants pour que l’UFR rafle le maximum de communes rurales et urbaines à travers la Guinée. Il va insister sur le fait que les communales seront âprement disputées et qu’il faut se battre corps et âme pour que l’UFR puisse tirer son épingle du jeu.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments