Les chefs d'Etat libérien et léonais entourent le guinéen, Alpha Condé

Les chefs d’Etat libérien et léonais entourent le guinéen, Alpha Condé

Ce vendredi 01 août 2014, les Chefs d’Etats et de Gouvernement des Etats membres de l’Union du Fleuve Mano (la Côte d’ivoire, la Guinée, le Libéria, et la Sierra Léone) et leurs partenaires au développement se sont réunis en session extraordinaire à Conakry pour revoir la situation de l’épidémie de la  fièvre hémorragique à virus Ebola et adopter des stratégies communes en vue de la riposte dans leur espace.

Ce sommet a connu la présence des Chefs d’Etats des pays membres de l’Union du Fleuve Mano, chacun accompagné de quatre ministres de son pays. Une rencontre qui a connu une concertation à hui clos des chefs d’Etat.

A l’entame, un communiqué conjoint du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membre de l’Union du Fleuve Mano a été présenté par Hadja Saran Dalaba Kaba, Secrétaire Exécutif du Fleuve Mano.

Parmi les grandes lignes de ce communiqué, il a été considéré que l’épidémie de la fièvre Ebola est confirmée dans trois (3) des quatre (4) Etats membres (Guinée, Libéria et la Sierra – Léone) qui se distingue par le nombre élevé de victimes, y compris le personnel soignant.

Face à cela et pour relever les défis, des recommandations ont été faites comme la création d’une zone rouge inter-pays, constituée des districts sanitaires, Guéckedougou (Guinée), Foya (Libéria) et Kailahun (Sierra Léone) pour une intervention ‘’Task force’’, afin de limiter la propagation de l’épidémie à virus Ebola.

F. Yacine Sylla

 

Commentaires