Comment GEMALTO France a remporté l’appel d’offre de la CENI ? Les commissaires expliquent (compte rendu en tranches vidéos)

23 novembre 2014 à 18 06 37 113711

Commission électorale nationale indépendante, CENILe recrutement d’un nouvel opérateur de saisie fait de nouveau débat en Guinée. Si l’opposition (même en critiquant la procédure de sélection) n’a toujours pas une position claire et tranchée sur la question, la mouvance présidentielle, elle, a salué ce pas franchi par l’institution chargée d’organiser les élections dans notre pays.

Lire

Faya Milimono, Président ? « Le BL présentera un candidat en 2015 », a annoncé Aliou Bah du Bloc Libéral

23 novembre 2014 à 16 04 17 111711

Aliou Bah, directeur de la Communication du Bloc LibéralIl y a quelques jours, Guineematin.com a reçu dans ses locaux le responsable de la communication du parti président par Faya Milimono, le Bloc Libéral. Durant plusieurs dizaines de minutes, monsieur Bah a expliqué les idées de son parti et donné sa position personnelle sur certains sujets comme la candidature unique qu’il ne soutien pas. A la fin de l’entretien, Aliou Bah a annoncé que son parti présentera son candidat pour les élections présidentielles de 2015.

Lire

Lélouma : Le ministre Alhassane Condé demande au maire de ne pas autoriser la marche des forces vives

23 novembre 2014 à 7 07 31 113111

Public_Lélouma_CentreLe ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé, a instruit le maire de la commune urbaine de Lélouma de ne pas autoriser la marche pacifique que les forces vives de la préfecture ont projeté d’organiser demain, lundi 24 novembre 2014 pour exiger le départ de Samba Héri Camara de son poste de préfet de la localité, a appris le correspondant de Guineematin.com d’une source officielle.

Lire

Pourquoi le contrat qui lie la CENI à GEMALTO est considéré comme provisoire ? Les éclairages de Pathé Dieng (vidéo)

23 novembre 2014 à 0 12 16 111611

Pathé Dieng, commissaire de la CENILes négociations en cours entre la Guinée, représentée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), et l’opérateur de saisie, Gemalto seraient en cours. « Il y a des exigences que la société Gemalto peut ou pas accepter », dit le commissaire de la CENI, précisant qu’au retour cette société peut également mettre ses propres exigences sur la table.

Lire