Cellou invité à Sékoutouréya : « si Alpha était au sérieux, il sait ce qu’il ferait », dit le PEDN

Faya François Bourouno, porte parole du PEDN,Dans un communiqué rendu public ce mardi 5 mai 2015, la présidence de la République a annoncé que le chef de l’Etat a invité le chef de file de l’opposition le vendredi prochain au palais Sékoutouréya pour échanger sur la crise politique actuelle.

Tard, ce mardi 5 mai, le porte parole du PEDN, joint au téléphone par Guineematin.com, a accepté d’apprécier cette invitation. Pour Faya François Bourouno, il importait d’emblée de préciser que la décision de répondre ou pas appartient à Elhadj Cellou Dalein Diallo et éventuellement à son parti, puisque l’invitation lui est directement et personnellement adressée, en tant que chef de file de l’opposition.

Mais, concernant l’opinion du PEDN, monsieur Bourouno n’a pas voulu rêver débout : « C’est du faire-semblant, de la pure mamaya ! », balance l’opposant. Dans les explications de ses propos, le porte parole du PEDN a rappelé : « Si le président voulait réellement un dialogue franc et sincère, il allait remettre en cause le chronogramme de la CENI, demander la suspension de ses activités, libérer nos militants qui ont été interpellés et détenus ; et, finalement convoquer un dialogue franc et ouvert à tous les acteurs… ».

Bref, Faya François Bourouno pense que le président Alpha Condé cherche juste des images pour montrer à l’opinion nationale et internationale qu’il est disposé au dialogue, alors qu’il fait tout contre un dialogue politique sincère. Mais, le porte parole du PEDN a dit et insisté que la décision d’aller ou pas à Sékoutouréya revenait au président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne.

A suivre !

Nouhou Baldé

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS