BCRG : voici comment les Guinéens de l’étranger pourraient être exclus d’un concours

Loucény Nabé, gouverneur de la bcrgSuite à un appel à candidature lancé en Décembre 2014, la BCRG vient de publier la liste des présélectionnés tout en convoquant ces derniers à un concours le 5 Septembre 2015, soit deux semaines juste après la présélection.
A rappeler que ce concours concerne plusieurs catégories de postes : Juriste, Risk Manager, GRH/DRH, Gestionnaire Comptable.
Les Guinées de l’étranger aspirant de plus en plus à rentrer au bercail avaient massivement répondu à cet appel à candidature, ils sont environ plusieurs dizaines voire centaines à postuler.
Comment en si peu de temps, un guinéen résident à l’étranger peut-il s’organiser pour participer à ce concours lorsqu’on sait que les congés pour ces derniers se négocient à l’avance sans parler des problèmes de réservations de billets à la dernière minutes ?

Un candidat résidant à Paris, contacté sur le sujet par Guineematin.com tranche :  » Cette procédure est une insulte aux Guinéens résidents à l’étranger, cela prouve à suffisance la négligence de cette partie de la population guinéenne par les autorités du pays ».

Pour pallier à de tels soucis, voire exclusions, les autorités guinéennes ne devraient-elles pas trouver un moyen de faire les premières épreuves de chaque concours dans certaines ambassades et consulats ou avec l’évolution de la technologie, procéder à des tests en ligne comme le font certains cabinets ?

De Paris, France, Binta Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS