Fodé Oussou Fofana« Notre première réaction est que nous ne sommes pas surpris. La Cour Constitutionnelle a elle-même été mal constituée par monsieur Alpha Condé. Elle ne pouvait donc pas faire autrement que de confirmer les résultats de la CENI… », a notamment dit le deuxième vice-président de l’UFDG et directeur de campagne du candidat Cellou Dalein Diallo.

Pour Docteur Fodé Oussou Fofana, « il n’y a aucun homme courageux à la Cour Constitutionnelle pour examiner les preuves fournies par un des candidats de l’opposition et qui pourrait se prononcer contre les résultats provisoires de la CENI ».

Par ailleurs, le directeur de campagne du principal opposant au régime Alpha Condé a dit et insisté qu’ils ne reconnaîtront « JAMAIS » ces résultats. « C’est un très grand recul de la démocratie dans notre cher pays. La Guinée mérite vraiment mieux que ça. », regrette l’opposant.

Parlant de fraudes avérées, des bourrages d’urnes, de vote des mineurs…, le vice-présidant de l’UFDG à cité des préfectures de la Haute Guinée et de la Guinée Forestière pour dire que le président réélu a été crédité d’un million cent mille voix dans huit préfectures et seulement un million de voix dans toutes les autres préfectures du pays. « C’était une mascarade électorale ! L’histoire retiendra que c’est la plus mauvaise élection jamais organisée en Afrique depuis les indépendances. Quand on parlera de mauvaises élections, cette mascarade du 11 octobre sera inscrite en lettre d’or ! », dit Docteur Fofana.

À rappeler que la Cour Constitutionnelle a confirmé, dans la soirée de ce samedi 31 octobre 2015, la réélection du président sortant, Alpha Condé, avec plus de 57 pour cent des voix. Son principal challenger, Cellou Dalein Diallo a été déclaré deuxième avec plus de 31 pour cent. Et, aucun des autres candidats n’a atteint 07 pour cent des voix…

Nouhou Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin