Touba projet mosquéeAprès la famille Karambaya, l’envoyé spécial de Guineematin.com à Touba s’est rendu dans la famille Touraya. Dans la soirée d’hier, vendredi 30 octobre 2015, un représentant de la famille Touraya, Elhadj Mamadou Diaby, a accepté de recevoir Guineematin.com dans son domicile. Elhadj Mamadou Diaby est le frère du Khalife de Touraya et c’est aussi l’oncle paternel de Dienkembadi qui a été contesté dans son ambition de construire une seconde mosquée à Touba.

Après la version de la famille Karambaya hier, Guineematin.com vous propose ce matin la version de la famille Touraya :

« Cette terre où nous voulons construire la mosquée appartient à mon frère. Mais, depuis que nous avons fait la pose de la première pierre de cette mosquée, en août 2014, nos frères de Karambaya se sont opposés. Et, pourtant, nous les avons respectés de toutes nos possibilités. Nous avons envoyé cinq (5) paquets de cola à Karambaya et neuf (9) à Diakha. Nous avons envoyé plusieurs lettres, mais ils refusent. Depuis longtemps, les gens-là nous font la guerre en nous empêchant dans tous nos projets », a dit Elhadj Mamadou Diaby.

Parlant des échauffourées enregistrées par Touba ces derniers jours, Elhadj Mamadou Diaby a accusé la famille Karambaya d’avoir appelé les forces de l’ordre. « Ce sont eux qui ont appelé les forces de l’ordre et ce sont encore eux qui en ont été victimes. Ils les avaient envoyés pour démolir le mur de notre mosquée. Malheureusement pour eux, lorsque leurs femmes et leurs enfants ont vu les forces de l’ordre, ils leur ont jeté des cailloux et ceux-là se sont révoltés contre eux. Ainsi, le combat est resté entre eux là-bas », a-t-il rétorqué.

A écouter ce porte parole de Touraya, cette famille veut se libérer de l’autorité de Karambaya pour rester autonome. « Nos frères de Karambaya se prennent au-dessus de tout le monde. Ils ont pris un registre et rentré dans chaque concession pour demander qui est pour ou contre la construction de la mosquée. Pourquoi ils nous refusent de construire une maison de Dieu ? », s’est-il interrogé face à l’envoyé spécial de Guineematin.com à Touba.

Pour Elhadj Mamadou Diaby, il est important que nous écrivions très clairement que cette affaire de mosquée de Touba n’oppose « que deux compères : Karambaya à Touraya ». Il a insisté que ce n’est pas toute la sous-préfecture de Touba qui est concernée.

Enfin, étant donné que ce calme précaire qui prévaut depuis le jeudi est lié à la suspension de la construction de la mosquée conflictuelle, Guineematin.com a souhaité savoir si la famille Touraya a finalement accepté d’abandonner son projet. Elhadj Mamadou Diaby, a alors dit que sa famille attend la décision du gouvernement pour savoir s’ils vont continuer ou non à construire la mosquée.

De Touba, Mamadou Diouldé Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Mosquée de Touba
Mosquée de Touba

La famille Touraya n’accepte plus d’aller à la mosquée ! Voici son lieu actuel de prière et le projet de la deuxième mosquée conflictuelle

Touba projet mosquée

Touba projet mosquéeTouba projet mosquée

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin