Macky Sall et Alpha CondéLa sanction que la Haute Autorité de la Communication vient d’infliger à notre confrère, Moussa Tatakourou Diawara de Mosaiqueguinee.com, devrait ouvrir un vrai débat dans notre cher pays sur cette pratique qui jure avec nos religion, us et coutumes.

C’est quand même une importante question qui devrait intéresser nos religieux pour se prononcer et amener nos autorités à dire la position officielle de notre pays. Qu’elle est position du président Alpha Condé sur cette pratique ? Est-ce qu’il soutien ou pas la pratique de l’homosexualité en Guinée ? Nos religieux qui ont accès au président (contrairement à nous) devraient s’en préoccuper et aller lui poser directement la question pour rassurer l’opinion.

En clair, le débat devrait être posé et vite dans ce pays où nous rêvons tous voir nos enfants grandir dans un environnement social qui respecte un certain nombre de principes coutumiers et religieux.

A l’occasion d’une émission chez nos confrères d’iTELE, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, s’est opposé clairement, comme il l’avait du reste fait devant Barack Obama, contre cette pratique loin des aspirations de ses concitoyens.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la réaction de Macky Sall sur une éventuelle dépénalisation de l’homosexualité au Sénégal…

« Au nom de quoi, la dépénalisation de l’homosexualité devrait être une loi universelle? »

Lorsqu’il s’agit des droits humains, Macky Sall prévient que ce ne sont pas les organisations des droits de l’homme qui gouvernent le Sénégal. Avant tout, il estime que la population sénégalaise a ses représentants, élus démocratiquement. Pour le président sénégalais, il faut respecter les croyances et les convictions d’un pays et de sa société, avoir la modestie de comprendre que tous les pays ne sont pas les mêmes.

Sur la question de l’homosexualité, il estime que chaque société doit pouvoir apprécier cette question selon ses capacités

Nous avons notre code de la famille, nous avons notre culture, nous avons notre civilisation. Il faut que les gens aussi apprennent à respecter nos croyances et nos convictions. Au nom de quoi on doit penser que parce que ailleurs, on pense que l’homosexualité doit être dépénalisée, que ça doit être une loi universelle ? Au nom de quoi ça doit être une loi universelle ? Il faut respecter le droit également pour chaque peuple de définir sa propre législation, je ne vois pas pourquoi on doit nous imposer cette vision. Les gens doivent avoir la modestie de comprendre que tous les pays ne sont pas les mêmes, n’ont pas les mêmes histoires, évolutions, chaque pays a son propre métabolisme. Ce sont des problèmes de société, chaque société doit apprécier selon ses capacités. Personnellement, je pense que les gens ont la liberté de faire ce qu’ils veulent, mais ils n’ont pas la liberté d’imposer aux autres ce qu’ils sont. Qu’ils soient homosexuels, c’est leur problème, ce n’est pas mon problème.

Voir l’intégralité sur iTELE 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin