Cour des comptes : les 11 Conseillers- maîtres ont prêté serment

Cour des ComptesDans la matinée de ce mercredi 6 avril 2016, les 11 Conseillers- maîtres ont prêté serment devant le Président de la Cour des Comptes, Mohamed Diaré, a constaté sur place Guineematin.com, à travers ses deux reporters qui étaient présents dans la salle. L’évènement s’est déroulé dans les locaux de ladite Cour, en présence de plusieurs ministres, des présidents des institutions républicaines et de certains diplomates accrédités en Guinée.

La cérémonie a commencé par l’appellation des 11 Conseillers-maîtres figurant dans le décret du chef de l’Etat, suivie du réquisitoire du Commissaire général du gouvernement à la Cour des Comptes, maître Goureissy Sow.

Dans son réquisitoire, Maître Goureissy Sow a rappelé les dispositions de l’article 119-43/CNT de la loi organique L2013/046/CNT qui dispose que les membres de la Cour des Comptes doivent prêter serment avant leur entrée en fonction.

Le serment dont il s’agit est pour les nouveaux Conseillers-maîtres « un engagement, une promesse, une obligation. C’est un acte sacré », a ajouté Maître Sow.

Enfin, Goureissy Sow, a souligné que le rentré de ces 11 Conseillers-maîtres dans le corps des magistrats avec son statut particulier, leur impose, probité, courage et impartialité. Il les oblige également à garder en toute circonstance, le secret de délibération, même après la cessation de leur fonction.

Mohamed Diaré, président de la Cour des ComptesQuand au 1er Président de la Cour des Comptes, Mohamed Diaré, il a tout d’abord remercié les nouveaux magistrats pour leur nomination en indiquant leur rôle dans cette Cour pour le bon fonctionnement de l’Etat à travers une l’instauration d’une bonne gouvernance dans le pays.

« La Cour des Comptes est la juridiction de contrôle à posteriori des finances publiques. Elle dispose des attributions juridictionnelles et consultatives », a souligné, Mohamed Diaré avant rappeler le contenu de quelques articles de la loi organique instituant la mise en place de cette Cour. Ce sont entre autres : contribuer à la sauvegarde du patrimoine public ainsi que du contrôle de la sincérité et de la transparence de la gestion des finances publiques, la lutte contre le détournement des deniers publics, la corruption et toute infraction économique ; l’amélioration des méthodes techniques de la gestion publique, etc.

Interrogé par les médias présents dont Guineematin.com, à la fin de la cérémonie, l’unique femme parmi les 11 Conseillers-maîtres nommés dans le décret présidentiel, Madame Mariama Penda Diallo a promis de faire son devoir. « Mes sentiments sont difficiles à décrire. Par contre, je reste animé par la volonté d’accomplir la mission qui m’a été confié pour la Guinée, pour mon pays, pour tout le monde. J’ai suivi le réquisitoire du procureur général et du 1er  président de la Cour des Comptes. En âme et conscience, je ferais mon devoir tant que je pourrais », a promis la conseillère-maître, Hadja Mariama Penda Diallo.

De retour de la Cour des Comptes, Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS