Témoignage pathétique : voici comment la maman du Général Korka a appris le décès de son valeureux fils

Général Mamadou Korka DialloPerchée à un peu plus de 35 kilomètres à l’Est de Télimélé, la sous-préfecture de Bourouwal a été affligée hier, mercredi 06 avril 2016, par la mort de l’unique fils de cette sous-préfecture qui a (pour le moment) atteint le grade de MINISTRE de la République ! La mort du général Mamadou Korka Diallo n’a pas été annoncée à Hadja Idrissa Bella Diallo, sa maman, quand elle descendait la colline de Sogoroyah pour Conakry, via Télimélé ville. 

« On lui a annoncé que la maladie de son autre fils, Mamadou Saïdou Diallo, s’est aggravée. On lui a donc dit qu’il était urgent de venir à Conakry le voir… », a expliqué à Guineematin.com un des oncles du Général Korka avec qui nous cheminons pour les obsèques du deuxième ministre de la préfecture de Télimélé depuis les indépendances au camp Almamy Samory Touré, à Kaloum.

Mamadou Saïdou Diallo, le jeune frère de lait du Général Mamadou Korka Diallo, a été terrassé par une hypertension le 03 décembre 2015. Il vit à Cosa, dans le premier domicile de son grand frère, le Général Korka Diallo dont il reçoit aujourd’hui les condoléances, alors qu’il a toujours le côté droit de son corps paralysé.

A Bourouwal Sounki, on se prépare déjà à l’une des plus grandes réceptions jamais abritée, à l’occasion de l’enterrement du Général Korka, prévue demain, après la prière du vendredi saint.

Hier, c’est aux alentours de 16 heures que la maman a quitté Bourouwal centre, inquiète de la dégradation annoncée de la santé de son fils, Saïdou. Mais, à Télimélé, Hadja Idrissa Bella Diallo sera encore plus émue quand elle a trouvé une foule nombreuse en train de se lamenter comme si le ciel leur tombait dessus. Il n’y avait plus de doute, elle a perdu son fils. Et, quelques minutes après son arrivée, elle apprend des voix sanglotantes que ce n’est pas le fils qu’elle croyait qu’elle doit pleurer, mais l’illustre Général comme le clamaient les voix ! « le Général est mort ! le Général est mort ! le Général Korka est mort ! »…

Tiguidanké Diallo, soeur du Général Mamadou Korka DialloElle-même confuse, perdue et extrêmement émue, c’est pourtant Djâdja Tiguidanké, la petite sœur du Général, qui essayera de consoler Nênan Idrissa Bella. Mission impossible, pour le moment ! Inconsolables, elles quitteront Télimélé la nuit pour arriver dans la matinée de ce jeudi 07 avril 2016 au nouveau domicile du défunt Général, à Ratoma, bord de mer.

« Mon frère a été rappelé à Dieu ! Je demande à tout le monde de pardonner le Général, c’est le destin qui l’a voulu ainsi. Donc, se remet à la volonté de Dieu. », a dit au reporter de Guineematin.com madame Tiguidanké Diallo, jeune sœur du défunt, d’une voix cassé par les cris des pleurs et des lamentations.

Ses sentiments sur le grand frère défunt, madame Tiguidanké demande pardon à nous vivants pour que le défunt se repose en paix. « Il était ami à tout le monde, respectueux… Nous prions Dieu qu’IL le pardonne et qu’IL l’accueille dans son paradis. Il sera donc inhumé demain à 14 heures à Bourouwal Sounki, à Telimelé, aux côtés de notre père. Je prie encore le peuple de Guinée d’accepter et de pardonner ! Prions tous Dieu que la terre lui soit légère. Que personne ne pleure ! Mon frère n’a jamais fait pleurer quelqu’un, alors prions pour le repos de son âme », demande sa sœur.

Du camp Samory Touré pour les obsèques, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS