Sécurité : des agents des commissariats de Dixinn et de Kaloum à l’école du renforcement des capacités

Me Abdoul Kabélé CamaraLe ministère de la sécurité et de la protection a procédé, hier mercredi 1er juin 2016, au lancement de la formation des personnels des commissariats centraux de Dixinn et de Kaloum, a appris Guineematin. La démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de police de proximité dans les 5 communes de Conakry, après les étapes des 3 autres  communes. Un projet financé par le département d’Etat américain à travers son bureau pour l’Etat de Droit et la lutte contre la drogue.

Prenant la parole, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Maitre Abdoul Kabélé Camara, a rappelé les actions réalisées dans le cadre de la reforme des services de police. Ensuite Maitre Kabélé s’est réjoui de la formation reçue par ses hommes : « il n’est un secret pour personne que l’information est un besoin vital. C’est dire avec quel enthousiasme peut être accueilli par mon ministère, toute initiative visant à l’évaluation ou à l’élévation du niveau des policiers en vue de l’amélioration de leur performance professionnelle. Je formule le vœu que ces formations qui vont se poursuivre tout au long de l’année, contribuent à mettre à la disposition des commissariats centraux de Dixinn et de Kaloum, des personnes formées conformément aux standards requis en vue d’assumer les missions qui leurs sont assignées et susceptibles de répondre présents aux différentes sollicitations dont la police est l’objet », a souhaité le ministre de la sécurité.

De son côté, madame Agathe Lelé, coordinatrice du projet « Partenaires pour la sécurité : la réforme de la police au service du citoyen », est revenue sur les objectifs spécifiques de l’appui apporté au ministère de la sécurité : « Il s’agit notamment d’un soutien spécifique à l’école nationale de police et de la protection civile, l’introduction de la police de proximité dans les communes de Kaloum et de Dixinn. Toute chose qui permettra la couverture de la ville de Conakry en complément des actions de l’Union Européenne et du PNUD en police de proximité », a-t-elle précisé.

Par ailleurs, madame Agathe Lelé est revenue sur la formation des agents formateurs de l’école nationale de police et de la protection civile : «  Au total cette action a touché 21 policiers, dont une femme, un commissaire principal, 6 commissaires de police, 2 capitaines, 11 inspecteurs principaux et un brigadier-chef. Ils ont été soumis pendant 4 semaines à des enseignements portant sur la pédagogie, la police judiciaire, les métiers de la voix publique, avec un accent particulier mis sur la police de proximité, la déontologie et les Droits de l’homme », a énuméré la coordinatrice du projet à l’origine de la formation.

La cérémonie a été aussi l’occasion de remettre des attestations de fin de formation à ces formateurs de l’école nationale de police et de la protection civile.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS