Le parlement vote une loi dangereuse pour la liberté d’expression: Amnesty dénonce

Vote, Assemblée nationaleComme l’écrivait Guineematin.com dans la soirée d’hier, l’Assemblée nationale guinéenne vient de commettre l’une de ses plus graves imprudences en votant une loi pompeusement appelée contre la cybercriminalité, mais où des cadres ont mis suffisamment de pièges pour fermer la Guinée aux libertés d’expression et de presse en ligne dans notre pays.

Dans la matinée de ce vendredi, 3 juin 2016, c’est la très influente organisation non gouvernementale internationale « Amnesty International » qui critique ce grave recul des libertés d’expression dans notre cher pays. Pour mémoire, il importe de rappeler que les députés guinéens de toutes les tendances politiques (opposition comme mouvance présidentielle) ont cautionné (avec leur vote) la radicalisation du régime et ce grave recul de nos libertés.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose la réaction d’Amnesty international :

Guinée. Le vote d’une loi sur la cyber sécurité menace l’exercice de la liberté d’expression

«L’adoption par l’Assemblée nationale guinéenne d’une loi sur la cyber sécurité constitue un net recul en matière de liberté d’expression », a déclaré François Patuel, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest chez Amnesty International.

« Avec des notions mal définies et abusives, faisant référence aux  « fausses informations », aux  « données devant être tenues secrètes » et à la criminalisation des injures en ligne, ces dispositions pourraient être utilisées pour envoyer des lanceurs d’alerte ou des personnes exprimant des opinions dissidentes en prison. La Guinée doit protéger la liberté d’expression», a-t-il relevé.

Désormais, la Guinée risque d’être livrée à une pensée unique. Car, avec cette loi, on peut se lever un beau matin pour accuser n’importe qui d’avoir divulgué une information qui devait rester secrète, surtout qu’on connaît le niveau d’indépendance de nos juges, même si le pouvoir ne lui donnait aucune orientation…

Nos députés ont-ils trahi la Nation ou est-ce qu’ils ont été trompés ?

A suivre !

Nouhou Baldé

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS