CellcomCommuniqué : La Fédération Syndicale Autonome des Télécommunications (FESATEL) constate avec regret les menaces, harcèlements, intimidations… dont la Délégation Syndicale de CELLCOM GUINEE est victime dans l’exercice de ses fonctions de la part sa Direction.

La FESATEL suit avec attention ces attitudes malheureuses malgré plusieurs rencontres au cours desquelles elle et l’USTG (Centrale Syndicale à laquelle elle est affiliée) ont joué à l’apaisement et rappelé les principes édictés par les lois.

En effet, le Code du Travail Guinéen stipule en son article 321.1 « L’Etat et les Employeurs s’engagent à promouvoir la liberté syndicale des travailleurs à tous les niveaux… …Ils s’interdisent de prendre en considération l’affiliation ou non à un syndicat ou l’exercice d’une activité syndicale pour arrêter leurs décisions en ce qui concerne notamment l’embauche, la promotion, la mutation, la formation professionnelle, l’avancement, la rémunération, l’octroi d’avantage sociaux, les mesures disciplinaires et le licenciement. » Aussi, la Convention n°135 de l’OIT relative aux Représentants des Travailleurs de 1971 ratifiée par la Guinée reconnait les mêmes droits.

La Fédération tient également à rappeler qu’au-delà de la légitimité des revendications et des divergences qui peuvent intervenir, les Délégations syndicales et leurs Directions respectives ont un avenir commun dont elles ont l’obligation de protéger dans un partenariat franc et sincère.

Elle attire donc l’attention de l’Inspection Générale du Travail (qu’elle a déjà rencontré), le Ministre du Travail, le mouvement syndical, l’opinion nationale et internationale qu’elle se réserve le droit d’utiliser tout moyen légal leur permettant de faire respecter le droit par la Direction Générale de CELLCOM GUINEE.

Vive la FESATEL,

Vive les Télécommunications,

Conakry, le 31 Mai 2014

Pour la FESATEL                                                    

Le Secrétariat à la Communication                                                Le Secrétaire Général

 

Pepe Francis Haba                                                                                      Abdoulaye BARRY

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin