Fodé Oussou Fofana : « l’adversaire de monsieur Alpha Condé, c’est Condé Alpha »

UFDG Dr. Fodé Oussou FofanaL’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale ordinaire, ce samedi 11 juin 2016. Et, à l’absence du président Cellou Dalein Diallo, en mission du parti à Dakar, c’est le vice-président, Dr Fodé Oussou Fofana, qui a présidé la rencontre. Il était entouré de ses lieutenants Aliou Condé, Abdoulaye Diouma Diallo, Kalemodou Yansané et Bano Sow, a constaté Guineematin.com, à travers deux de ses reporters.

Dans son discours, Dr. Fodé Oussou n’a pas dérogé à la règle en décochant des flèches contre le locataire de Sékhoutouréyah. Le président du groupe parlementaire Les libéraux-démocrates n’y va pas d’une main morte : « nous sommes dans une situation compliquée par la faute d’Alpha Condé. Je suis profondément convaincu que l’adversaire de monsieur Alpha Condé c’est Condé Alpha. Nous ne pouvons pas comprendre que monsieur Alpha Condé, président de la République, se fixe deux objectifs majeurs : diviser les guinéens et ensuite détruire l’UFDG », lance-t-il d’entré de jeu.

Ensuite, Dr. Fodé Oussou s’est lancé dans un rappel des crises et autres violences à caractère ethnique, qui ont secoué la Guinée depuis 2010. « En 2010, comme monsieur Alpha Condé n’avait pas de programme de société, il a dit que sa maman est de la Basse côte. Ensuite on a parlé d’un empoisonnement des militants du RPG. Un empoisonnement bidon et une communauté a été ciblée. Toutes les conditions étaient créées à l’époque pour qu’il y ait un conflit entre les ethnies. On a vu les conséquences  à Siguiri et à Kouroussa. Il faut se souvenir aussi lorsqu’Alpha Condé a engagé des milliards pour aller créer des problèmes au Fouta, entre les Roudés et les Foulassos », a énuméré le vice-président du principal parti de l’opposition.

Par ailleurs, Dr. Fodé Oussou est revenu sur l’inauguration de la mosquée de Fatako, àTougué, en dénonçant le retrait de toutes les autorités par rapport à la cérémonie. Il charge ensuite le président Alpha Condé qui est entrain de financer la construction d’une autre moquée à Fatako, tout près de la  première. Une manière, selon le député, de créer des problèmes entre les populations de Fatako.

Poursuivant sa diatribe, Dr. Fodé Ousou dit s’opposer à toute idée de diviser les guinéens : « ce que nous lui demandons c’est de nous coller la paix. Nous ne pouvons pas accepter qu’il nous divise puis que nous sommes des frères. Les problèmes ont commencé en Guinée depuis l’arrivée de monsieur Apha Condé. Si non entre un Peulh et un Malinké, c’était toujours Maninka Dion ou Foula Dion. On vivait en harmonie. Et le fait de s’attaquer aux malinkés et un problème qui concerne tous les guinéens, nous sommes tous concernés. Ce n’est pas juste de tenir un tel discours. Nous lui demandons de changer son discours », conseille Dr Fofana.

Il a enfin laissé entendre à tous les déçus du RPG, quelque soit leur ethnie, que la porte de l’UFDG leur est ouverte.

Alpha Mamadou Diallo et Moussa Bailo Barry pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS