Younoussa Yobon Sylla, Préfet de Dubréka

Younoussa Sylla, Préfet de Dubréka

Rien ne va plus entre le président de la jeunesse de Tobolon, Aly Touré et le préfet de Dubréka, Younoussa Sylla. Selon des informations recueillies sur place par un reporter de Guineematin.com, c’est encore le nouveau découpage administratif opéré récemment par le ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation qui aura été la goutte qui aura fait déborder le vase. Comme à Kindiady, le quartier Tobolon (relevant de la commune urbaine de Dubréka) a été subdivisé en deux. Et, c’est la nomination à la tête de ces quartiers qui suscite des controverses.

Aujourd’hui, le Préfet de Dubréka est accusé par Aly Touré, de vouloir imposer un certain Aboubacar Camara dit  » M’Boma », en contre partie d’une somme de trente millions de francs guinéens (30 000 000 GNF)…

tobolonMais, les difficultés des populations de Tobolon ne sont pas nouvelles ! Aux dires du président de la jeunesse de Tobolon, Aly Touré, la misère de Tobolon a commencé en 2009, quand Claude Pivi, alors puissant ministre de la junte militaire, a imposé madame Régina Kolié à la présidence du conseil de quartier de Tobolon.

En plus du manque criard d’infrastructures à Tobolon, Aly Touré accuse également madame Régina Kolié d’avoir détourné les biens de l’Etat dont des lampadaires qui devraient servir à l’éclairage public et de s’être livrée à la vente des parcelles dont l’une devrait servir à la construction d’un hôpital au temps du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana.

domicile« Aujourd’hui, la souffrance est devenue comme une coutume chez nous. La jeunesse est complètement à l’abandon. Nous n’avons pas d’école digne de nom, pas de maison des jeunes, pas d’eau ni de centre de santé. Les deux parcelles qui devraient servir à la construction de notre centre de santé ont été octroyé par madame Régina Kolié à l’ex Premier ministre, Saïd Fofana, qui a construit une villa pour donner à une jeune fille… On devrait avoir aussi des lampadaires, ils sont venus jusqu’au quartier mais madame Régina Kolié les a vendus », a-t-il accusé.

Aly Touré, président de la jeunesse de Tobolon

Aly Touré, président de la jeunesse de Tobolon

Parlant du morcellement de Tobolon, le président de la jeunesse du quartier a accusé le Préfet de Dubréka de vouloir leur imposer un nouveau chef de quartier, contre de l’argent : « Ce n’est pas un dit, il y a des preuves, le Préfet de Dubréka, Younoussa Sylla, a reçu 30 000 000 de francs guinéens. C’est par la complicité de madame Régina Kolié, qui veut qu’un de ses éléments soit chef de quartier », a dit Aly Touré avec une certaine insistance.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le Préfet de Dubréka, Youssouf Lebon Sylla, a reconnu que Tobolon a été subdivisé en deux, mais dit n’avoir jamais reçu de l’argent de quelqu’un et que Tobolon II n’a jusque-là pas un chef quartier. « Les jeunes sont pressés, ils n’ont qu’à attendre la tenue des élections », a dit le préfet.

Enfin, madame Régina Kolié, également jointe au téléphone par Guineematin.com, n’a pas cherché à se défendre, elle a simplement menacé de poursuivre en justice le Président de la jeunesse de Tobolon. « S’il dit mon nom dans la presse, je vais le poursuivre. Le problème de chef de quartier, c’est une question de chance. Ça fait une dizaine de fois que j’ai des problèmes avec lui (Aly Touré, Ndlr). Donc, s’il parle de moi encore dans la presse, c’est qu’il veut m’agresser », a-t-il laissé entendre.

À suivre !

De retour de Tobolon, Dubréka, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin