Après la première partie publiée récemment, Guineematin.con livre la deuxième et dernière version détaillée du discours de clôture du Président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, prononcé à l’occasion de la clôture de la session budgétaire 2016, le 4 janvier 2017.

Du bilan des 3 ans de législature :

Dans cette dernière partie, le Président Kondiano a procédé à un bilan exhaustif à mi-parcours de la législature 2014-2018.

Après trois années d’activités, souligne le Président, « il nous faut maintenant faire un bilan à mi- parcours pour l’information de nos mandants. En effet, dès après l’installation du Bureau de l’Assemblée Nationale, nous avons dû décider d’élaborer un Plan Quinquennal d’action qui s’articule autour de sept (7) objectifs.

Celui-ci sert, aujourd’hui de boussole, c’est-à-dire de feuille de route, dans les actes que nous sommes entrain de poser pour bâtir une Institution législative normale, moderne et véritablement démocratique ».

Les sept objectifs de ce plan d’action élaboré par l’Assemblée nationale avec l’appui des partenaires est ficelé ainsi qui suit :

« Le premier de ces objectifs est la dotation de l’Assemblée Nationale d’un siège. En attendant de ce faire, nous avons aménagé un siège provisoire en rénovant l’espace qui lui est affecté au Palais du Peuple. Il a fallu, pour le rendre quelque peu habitable, refaire les bureaux existants et créer d’autres pour loger les différents organes et structures de l’Institution. Il a aussi fallu rénover l’hémicycle. Malgré tout, ce lieu reste complètement inadapté parce qu’en plus des insuffisances citées ci-haut, aucune sécurité individuelle et collective n’y est garantie aux députés et au matériel nécessaire au fonctionnement des services. Il est donc indispensable d’entreprendre la construction d’un Palais de l’Assemblée Nationale, surtout que le financement est bouclé.

Le deuxième objectif vise à renforcer la cohésion interne et l’unité d’action de l’Assemblée Nationale qui est caractérisée par la présence en son sein de 113 députés qui siègent effectivement et qui sont issus de 15 partis.

Dans cet ensemble, l’opposition détient une minorité de blocage, ce qui fait que sans elle, aucune loi organique ne peut être votée. Aussi, pour éviter la dégradation du fonctionnement de l’Institution ou son blocage, tout est-il mis en œuvre par le Bureau et son Président pour consolider l’unité et renforcer la cohésion interne. C’est pour cela que l’Assemblée Nationale a, jusqu’ici, bien fonctionné comme nous l’entendons souvent dire par le Peuple avec des sentiments de sincérité, d’objectivité et d’honnêteté ce qui dément tous ceux, pour des raisons personnelles passent leur temps à faire le procès de notre Institution, parfois sans conviction d’ailleurs.

Le Plan d’actions de l’Assemblée Nationale vise un troisième objectif : C’est la mise en œuvre d’une politique adéquate de communication pour renforcer l’image de l’Institution. A ce titre, nous avons déjà réussi à doter l’Assemblée Nationale d’un moyen de communication qu’elle n’avait pas encore et ce, grâce à l’UNION EUROPÉENNE. Il s’agit de la Radio Parlementaire qui est maintenant opérationnelle avec une équipe de journalistes recrutés par voie de concours et formés avant qu’ils ne soient pris en charge.

Le quatrième objectif assigné à notre Institution est le renforcement de la capacité des députés et des agents de l’Administration Parlementaire pour leur permettre de jouer efficacement leur rôle de législateur. Pour ce faire, les Partenaires techniques et financiers ont formé les députés et les agents sur les procédures législatives et parlementaires ainsi qu’en logistique.

Le cinquième objectif est le renforcement de la capacité des députés, de leurs assistants et des fonctionnaires de l’administration parlementaire.

Sur ce point, les contacts sont en cours pour leur formation sur les outils de contrôle, sur le contrôle des marchés publics, des concessions minières et l’ITIE, sur le contrôle des politiques sectorielles et pour poursuivre leur formation sur place ou à l’extérieur dans d’autres domaines.

Quant au sixième objectif, il vise la formation des députés sur les mécanismes de représentation, sur le plaidoyer, l’interaction et la communication, ainsi que la formation sur les mécanismes de collaboration parlementaires etc.

Enfin, le septième objectif est d’accompagner le développement institutionnel de l’Assemblée Nationale.

Pour ce faire, l’Assemblée Nationale a déjà procédé à la révision des textes structurants (l’organigramme, les règlements administratifs et financier) et à la rédaction de manuels de procédures.

D’autre part, un travail de développement des ressources humaines est en cours. C’est ainsi que le statut du personnel est déjà révisé et validé ; il ne reste qu’à l’adapter au nouveau Règlement Intérieur dès que celui-ci sera adopté. Dès lors, chaque agent sera dorénavant lié à l’Assemblée Nationale par un contrat. La biométrie du personnel de l’administration voir des députés touche pratiquement à sa fin et les cadres sont entrain de recevoir des formations de mise à niveau ».

A ce niveau, le Président de l’Assemblée nationale promet des surprises aux cadres de l’administration :

L’Honorable Claude Kory Kondiano se félicite du niveau d’exécution de ce plan et promet de tout mettre en œuvre pour l’atteinte de ces objectifs : « Dans l’ensemble, l’exécution de ce Plan se poursuit dans de bonnes conditions. Nous ferons tout pour atteindre tous nos objectifs dans les deux années qui restent à courir.

Cela est faisable si nous obtenons à temps le site pour la construction du siège dans la mesure où le financement est déjà entièrement trouvé », a promis le Président de l’Assemblée.

Toutefois, relève-t-on, le Président mentionna au point trois du plan d’action relatif à la mise en place d’un plan de communication, notamment de l’implantation de la radio parlementaire par le biais de l’Union Européenne.

Mais la mise en place du réseau des journalistes parlementaires avec l’appui du Pnud est passée sous silence tout comme la réalisation de certains documents et d’outils de travail comme le répertoire des Députés, le Guide de l’analyse du budget, le Guide du journaliste parlementaire, le Code de bonne conduite …

 Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 089 845

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin