Une centaine des jeunes venus des cinq préfectures de la région administrative de Kankan (Siguiri, Mandiana, Kerouané, Kouroussa et Kankan) ont participé, ce Mardi 06 Juin 2017, à un atelier d’appropriation des textes juridiques du Conseil National des Jeunes de Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Simbaly Camara, directeur du cabinet du gouvernorat de Kankan, en présence de Monsieur Moussa Condé, conseiller Principal du ministre de la Jeunesse, Monsieur Pascal Kalivogui, représentant de l’UNFPA et les cinq directeurs préfectoraux de la jeunesse.

L’objectif est de mettre en place une structure qui sera l’interface entre les jeunes et le gouvernement, les institutions nationales et internationales à caractère laïc, inclusif, apolitique, à but non lucratif, a-t-on annoncé.

Dans son allocution de circonstance, Monsieur Moussa Condé a précisé que la mise en place du Conseil National de la Jeunesse Guinéenne (une structure faîtière dont le mandat sera de coordonner toutes les activités des jeunes) permettra surtout à la couche juvénile guinéenne de participer à la prises de décisions à tous les niveaux.

C’est dans le but de réussir ce pari que le ministère de la jeunesse a organisé cette rencontre régionale d’une journée autour des textes fondamentaux appelés « avant projets du statut et règlement intérieur et critères d’élection du conseil national de la jeunesse guinéenne ».

Selon le conseiller principal du ministre de la jeunesse, dix jours sont prévus pour la relecture des documents afin de faire des propositions avant de passer à la validation des textes. « Les jeunes auront dix jours pour lire et relire les documents, faire la restitution, échanger sur le contenu, puis faire des amendements et propositions. Ensuite, une autre rencontre régionale se tiendra ici pour valider ce document. Et, un mois après, nous allons procéder à la mise place du conseil par élection de la base au sommet », précise Monsieur Moussa Condé.

De son côté, Pascal Kalivogui, représentant de l’UNFPA, estime que cette rencontre facilitera la capitalisation des talents des jeunes. « La mise en place de ce conseil fera une plateforme qui va faciliter la capitalisation de vos talents », a-t-il dit.

Monsieur Simbely Camara, directeur du cabinet du gouvernorat de Kankan, a exhorté les jeunes à se sentir responsables à partir de maintenant dans le développement de notre pays, de ne plus aller en pièces détachées dans le chantier du développement national ; mais, de rester unis pour apporter des solutions aux problèmes de la nation.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tel: 628 42 16 32

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin