Dans la matinée de ce samedi, 24 Juin 2017, le correspondant régional de la radio Soleil Fm à Mamou a été agressé par des jeunes bouchers qui lui reprochaient d’avoir pris quelques photos de la bousculade des clients à la quête de quelques kilogrammes de viande à la boucherie centrale. Alpha Oumar Sylla a échappé de justesse à la colère de ces jeunes qui voulaient le molester et formater la carte mémoire de son Smartphone, à défaut de confisquer son appareil, a appris le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon la victime qui était allé faire un reportage sur « la disponibilité et la vente de la viande » dans les différentes boucheries de la place, il a été pris au collet par des jeunes qui menaçaient de le molester. Notre confère a été sauvé de justesse par des citoyens qui sont intervenus en sa faveur.

« Il y avait un énorme attroupement de clients à la boucherie centrale. Ils se bousculaient de tous les côtés et les bouchers servaient la viande par affinité. J’ai décidé alors de prendre quelques images de cette ambiance. Mais, j’ai été pris illico par des jeunes bouchers qui m’ont agressé, injurié et menacé de formater ma carte mémoire. J’ai même été taclé par un d’entre eux. Mais, avec l’intervention de certains citoyens qui ont joué aux bons offices, j’ai échappé à mes bourreaux », a expliqué Alpha Oumar Sylla, précisant qu’un des chefs des bouchers qui a fouiné dans son téléphone l’a obligé d’effacer les photos qu’il avait prises.

Avant d’être relâché, poursuit le correspondant régional de la radio Soleil Fm, « j’ai été pris et entraîné dans un petit couloir par un des chefs bouchers qui m’a intimé d’effacer les photos (au nombre de quatre) que je venais de prendre. Il m’a dit qu’il est formellement interdit aux journalistes d’entrer à la boucherie ou d’y prendre des photos. Malgré mon insistance, j’ai été contraint d’effacer les photos avant de quitter les locaux de la boucherie », a-t-il dit.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin