Boubacar Bah, dit ‘’Layly’’, présumé assassin de sa petite amie Yayé Bobo aurait logé un coup de poignard dans son ventre lorsqu’il a été retrouvé, dans la matinée de ce samedi, 8 juillet 2017, à environ 5 km du côté Est de la ville de Dalaba par une foule en colère, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Après avoir tué sa copine, Boubacar Bah dit ‘’Layly’’ ne s’est pas éloigné de la ville jusqu’à ce petit matin. Dans les environs de 10 heures, il s’est dirigé vers l’Est de la ville. L’information s’est propagée dans la ville de Dalaba. La population et les autorités locales (comme le préfet de Dalaba, Alpha Aboubacar Kaala Bah, le maire de la Commune Urbaine, Elhadj Habib Barry, la police et la gendarmerie) se sont toutes rendues sur le terrain à la recherche de Layly.

La population s’est dispersée sur un rayon de 4 km environ. L’homme retrouvé s’est poignardé lui-même au beau milieu de son ventre.

La sécurité a transporté cette nouvelle victime vers le commissariat de police où la foule fortement constituée s’est catégoriquement opposée à son entrée dans les locaux. Il a alors été mis à la disposition de la foule. C’est ainsi qu’il enfonça sa main dans son ventre et sorti ses intestins.

La foule n’avait plus de réaction contre lui. Après près de 45 mn sur le sol, il a été évacué à Mamou par la police.
Quand à la fille, Yayé Bobo, elle a été inhumée après la prière de 14h à Sina, dans son village natal, relevant la Commune Rurale de Kooba, situé à 15 km du chef-lieu de la préfecture de Dalaba.

Pour le moment, aucune information sur l’état avec lequel Boubacar Bah est arrivé à l’hôpital régional de Mamou.

A suivre !

De Dalaba, Hammady SOW pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin