En prélude à la marche de l’opposition prévue pour le 02 août 2017, le président de l’UFDG a reçu le soutien de l’honorable Dembo Sylla de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) et d’Alhouseiny Makanéra Kaké du parti FND. Les deux hommes étaient aux côtés du chef de file de l’opposition, ce samedi 08 juillet 2017, au siège de son parti, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au cours de cette réunion politique, c’est l’honorable Dembo Sylla de l’UDG qui a annoncé son soutien et celui de son parti au président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, lors des prochaines échéances électorales. Honorable Dembo Sylla a par la suite prié pour que « les Cheytanes » (Satan) s’éloignent de Cellou Dalein Diallo. « J’aime bien Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo. Nous sommes prêts pour accompagner Elhadj Cellou Dalein Diallo jusqu’à la victoire finale en 2020 », a-t-il annoncé.

Poursuivant son intervention, cet allié de l’UFDG a révélé que « de Kaloum jusqu’à Koundara, nous avons dit à nos militants que nous avons réfléchi pendant deux semaines et on a choisi Cellou Dalein Diallo en 2010. Mais, cette décision a été corrompue à la dernière minute par certaines personnes », a expliqué Dembo Sylla.

Parlant des futures manifestations, Dembo Sylla indique qu’il n’a pas grand chose à dire. « Beaucoup de personnes ici ont exprimé des choses sur cette manifestation. Donc, nous n’allons pas dire grand chose. Je souhaite que tous les cheytanes soient loin de Cellou Dalein Diallo. Tous ceux qui ne veulent pas nous aider à le conduire en 2020 à Sékoutouréyah, que Dieu éloigne ces gens, que Dieu éloigne les mauvais esprits. C’est pourquoi j’ai commencé mon discours par implorer Dieu », dira-t-il.

Prenant la parole, Makanera Kaké a également apporté son soutien au président de l’UFDG et rappelé sa tournée avec Cellou à l’intérieur du pays avant d’annoncer que « le président de la Guinée en 2020 est Cellou Dalein Diallo».
Enfin, le leader du FND a dit que « le président Alpha Condé n’a rien fait pour la Guinée. La seule chose qu’il peut faire, c’est d’organiser des élections transparentes pour passer le pouvoir à celui qui gagne. Toute autre initiative venant de lui sera suicidaire », prévient l’ancien ministre de la communication.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620848501

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin