Malgré la fronde qui fragilise actuellement la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’institution électorale « vient d’achever l’élaboration du dossier d’appel d’offre pour le recrutement du cabinet chargé de l’audit du fichier électoral », a appris Guineematin.com d’une lettre du président de la CENI, au ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

D’ailleurs, monsieur Bakary Fofana a indiqué au ministre Boureima Condé que « la CENI est disposée à inviter les représentants de la mouvance et de l’opposition dans le cadre d’une séance d’information et de partage des termes de références y afférents ».

Par ailleurs, pour sans doute éviter d’éventuels détournements des fonds alloués à la CENI, le président de la CENI a informé le Gouverneur de la Banque centrale (BCRG) qu’il n’y a aucune délégation de signature.

Ainsi, en attendant la décision de la Cour Constitutionnelle, Bakary Fofana a indiqué que seule sa signature engage l’institution électorale et a demandé au Gouverneur Loucény Nabé de « prendre toutes les mesures utiles pour empêcher toute délégation de signature de fait » sur le compte de la CENI.

A suivre !

Recrutement d’un cabinet chargé de l’audit du fichier électoral : la CENI est prête

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin