L’administrateur d’Electricité De Guinée (EDG), Abdenbi Attou, a organisé un point de presse, ce samedi, 16 septembre 2017, à Kaloum. Il était entouré du gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura, du président du Conseil d’Administration de la Société Minière de Boké (SMB), rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son introduction, Abdenbi Attou, à rappelé les multiples efforts déjà fournis par la société avec l’appui des sociétés minières dans le cadre de la relance de la fourniture du courant. « Nous sommes à pied d’œuvre pour trouver des solutions pérennes et durables allant dans le sens du renforcement de la capacité de production existante », a-t-il rassuré.

C’est pour cette raison qu’il appelle les populations au calme et souhaite que les manifestants libèrent les artères pour permettre aux techniciens de faire le travail.

Pour Fadi Wazni, Président du Conseil d’Administration de la Société Minière de Boké, ils sont préoccupés par la situation qui prévaut sur le terrain. C’est pourquoi ils vont se rapprocher des pouvoirs publics et d’EDG pour trouver la solution.

Il a ensuite annoncé que le consortium a mis à la disposition d’EDG un certain nombre de moyens techniques. Parmi ces moyens, Fadi Wazni à parlé de l’envoi de trois groupes « d’un moment à l’autre » pour être installés. Il a également annoncé l’envoi d’un autre groupe électrogène qui serait stationnée à la SEG (Société des Eaux de Guinée). « Ces groupes seront utilisés jusqu’à ce que des solutions définitives soient trouvé », a-t-il laissé entendre.

Selon le Président du Conseil d’Administration de la SMB, aucune solution envisagée ne peut être mise en place sans le calme et la quiétude sociale. « Les techniciens que nous voulons envoyer sont préoccupés par la situation qui prévaut sur le terrain », a-t-il dit.

En tant que président des ressortissants de Boké, le gouverneur de Conakry, Mathurin Bangoura a surtout appelé les populations au calme. « Les revendications des populations sont légitimes et irréprochables. Nous sommes d’accord avec eux mais à la seule différence est qu’on n’est pas d’accord sur la casse qu’ils sont en train de faire. C’est pourquoi je demande humblement à mes frères et sœurs de revenir à la raison », a-t-il dit.

Par ailleurs, le général Mathurin Bangoura a dit que rien ne peut être fait sans le calme. « Il y a eu déjà des morts d’hommes que nous déplorons. Encore une fois, je vais demander à mes frères et sœurs d’accepter de baisser les mains. Les sociétés minières évoluant sur le terrain, EDG et le gouvernement se donnent les mains pour trouver des solutions », promet-il.

À en croire le gouverneur de Conakry, « des dizaines de véhicules sont actuellement bloqués de part et d’autre de Kolabonyi pour Boké et de Sangarédi pour Boké. Il y a une dizaine de véhicules qui sont stationnés ».

Le général Mathurin Bangoura invite les médias à s’impliquer en donnant des informations allant dans le sens de l’apaisement.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin