La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a fixé à 8 et 3 millions de francs guinéens la caution pour être candidat respectivement dans les communes urbaines et rurales au compte des élections locales du 04 février 2018. Une annonce qui étonne certains acteurs politiques « préoccupés » par ce premier acte de la CENI version maître Amadou Salifou Kébé, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon Kalémodou Yansané, vice-président chargé des questions économiques de l’UFDG, cette décision de la CENI « ne reflète pas ce qu’on avait arrêté avec tous les partis politiques réunis avec les représentants de la CENI. On avait arrêté de fixer cette caution de 2 à 2,5 millions pour les communes rurales et de 3 à 4 millions pour les communes urbaines. On ne s’était pas accordé sur ça. La loi dit que le président de la CENI fixe le montant des cautions en tenant compte de la proposition de la commission. Cette commission est constituée par la loi », a-t-il expliqué.

Pour le député, « si le président de la CENI va de 3 à 8 millions, c’est au-delà de la fourchette. Personnellement, je pense que pour moi, c’est inacceptable. On veut une élection inclusive. C’est très élevé. Si des partis comme le RPG, l’UFR ou l’UFDG peuvent y faire face, ce n’est pas la même chose pour d’autres partis ou pour certains candidats indépendants. Nous ne voulons pas qu’on fixe une caution dérisoire de 100 mille ou 200 mille francs guinéens pour se retrouver avec de candidats trouble-fêtes, mais il faut une caution qui permet à beaucoup de monde d’être là », estime Kalémodou Yansané.

Ce vice-président de l’UFDG se dit « préoccupé » par ce tout premier acte du nouveau président de la CENI, maitre Amadou Salifou Kébé. « Je ne suis pas déçu, mais très préoccupé. Moi jusqu’à présent je donnais une bonne caution au nouveau président de la CENI. Mais, comme c’est le premier acte, la caution ne tombe pas. Mais je suis préoccupé », a laissé entendre l’homme politique.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin