Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, les relations entre le Rpg-Arc-en-ciel au pouvoir (prétendant d’un troisième mandat présidentiel) et son allié Upr ne sont plus au beau fixe. Après avoir décidé d’aller seul à ces compétitions locales, contrairement aux accords d’alliance liant les deux formations politiques, le Rpg a dépêché au siège de l’Upr, le samedi passé, un émissaire, en l’occurrence Dr. Mohamed Diané, membres du Bureau politique du Rpg-AEC et Ministre d’Etat en charge de la défense nationale.

Selon nos informations, il avait rencontré le leader de l’Upr, Elhadj Ousmane Bah avec une proposition d’alliance en poche, confinant l’Upr dans la préfecture de Pita. Une condition qui n’a pas bénéficié de l’adhésion de cet allié de première heure, estimant « injuste et déséquilibrée » une telle mesure pour le parti.

C’est du moins ce qui serait ressorti de la réunion du Bureau exécutif de l’Upr, tenue cette semaine à son siège. Ce samedi, 23 décembre 2017, cette réponse a été officiellement rendue publique, à l’occasion de l’Assemblée générale du parti, à la Minière.

Ce qui ouvre la voie au Rpg, qui s’est défait de ses alliés ou certains membres de la mouvance présidentielle, à se mesurer seul à son principal rival, l’Ufdg, mais également aux nombreuses listes des candidats indépendants à travers le pays.

Selon l’annonce du Président de l’Upr, le parti a réuni une centaine de listes à travers le pays et qui sont progressivement présentées pour être validées.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin