Le parti NFD, entendez Nouvelles Forces Démocratiques est à l’assaut de la commune de Ratoma, à quelques jours seulement du scrutin du 04 février prochain. Le parti de l’honorable Mouctar Diallo a organisé un carnaval géant le mardi 30 janvier 2018 dans cette commune. Une façon de convaincre les électeurs à voter pour la liste du parti aux élections locales, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est au siège des Nouvelles Forces Démocratiques, que le carnaval de la formation politique d’opposition a débuté. Le cortège, composé de nombreux véhicules et motos, est passé dans plusieurs quartiers de la commune. L’occasion pour Mamadou Bhoye Sall, membre du bureau exécutif national des NFD et tête de liste du parti à Ratoma de s’adresser aux habitants de la commune. Il a promis de siffler la fin de la récréation une fois qu’il est élu maire de Ratoma. « Je vous invite à voter cette liste parce que nous avons beaucoup souffert. Si vous m’élisez maire de la commune de Ratoma, je vais dès le premier jour siffler la fin de la récréation. En m’attelant avec mon équipe, à résoudre les problèmes réels dont nous souffrons aujourd’hui » a annoncé monsieur Sall.

Poursuivant, le candidat à la mairie de Ratoma a énuméré quelques-unes des priorités contenues dans le programme de société de la liste qu’il dirige:« Prenons l’insalubrité dans la commune de Ratoma, elle est la commune la plus sale en Guinée. C’est inacceptable avec tout le potentiel que nous avons. Nous allons créer les conditions pour que cette insalubrité soit dégagée en éduquant la population, en sensibilisant la population et en leur donnant des poubelles à la maison pour faire le premier recyclage. Après nous allons venir recueillir ces ordures et les transformer soit en énergie soit en engrais, que nous allons bien sûr revendre pour le bien-être de la population de Ratoma. Donc cela va créer de l’emploi. Prenons le secteur de la santé, aujourd’hui, nous sommes tous unanimes que ce système a le niveau le plus bas de la sous-région. Une fois élus au niveau de la commune de Ratoma, nous allons expérimenter et mettre en œuvre notre programme qui consiste à créer un système de santé universel, une couverture sanitaire universelle pour la population de Ratoma. Cette population aura la chance d’aller se faire soigner sans frais, sans payer de l’argent. On va renforcer les capacités au niveau de notre système de santé, en formant les formateurs, en les équipant, en améliorant leurs conditions de vie », a promis la tête de liste des NFD à Ratoma.

L’éducation et l’emploi jeune, font également partie des secteurs qui préoccupent la candidature des Nouvelles Forces Démocratiques pour la mairie de Ratoma : « Nous allons construire beaucoup plus d’écoles, nous allons former les formateurs, nous allons créer l’émulation en octroyant des bourses d’excellence aux élèves de la commune de Ratoma, que ça soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. La majeure partie de la population guinéenne, particulièrement la jeunesse de Ratoma, n’a pas de travail. Nous les voyons au niveau des cafés, nous voyons au niveau des bars, ils passent toute la journée à faire du thé. Nous allons les recruter et les employer. Aussi, créer des conditions pour qu’eux-mêmes, ils créent leur propres emplois. Ceux qui veulent travailler auront où travailler, ceux qui veulent créer de l’emploi pour eux-mêmes, ils vont créer de l’emploi et employer d’autres personnes. Ça, ça relève de notre ressort », a-t-il assuré.

Mamadou Bhoye Sall a par ailleurs, évoqué les prévisions de son parti en ce qui concerne l’eau et l’électricité dans la commune de Ratoma: «Le courant et l’eau, voici des secteurs que jusqu’à présent nous considérons comme des privilèges, alors que ça devait être nos droits d’avoir l’eau et l’électricité. Nous allons régler ce problème en utilisant c’est que le naturel nous a donnés, c’est-à-dire le soleil. Aussi, pour régler le problème d’eau, nous allons faire des points d’eau sur tous les 211 secteurs de Ratoma », ajoute le candidat.

S’agissant de la sécurité, il a annoncé le recrutement d’une police de proximité et l’installation de caméras de surveillance partout où besoin sera pour la sécurité de la population de Ratoma. Pour toutes ces raisons donc, le candidat à la mairie de Ratoma a invité les habitants de la commune, à voter la liste des NFD au scrutin du 04 février : « Quand vous allez pour voter, regarder la photo de celui qui sourit. Parmi tous les 16 candidats, je suis le seul qui sourit et c’est le numéro 10 », a-t-il lancé.

Appuyant le candidat de son parti, le président des NFD Mouctar Diallo, a annoncé la création de 5 mille emplois au minimum : « On a présenté ce candidat pour que le NFD dirige cette mairie pour changer sa physionomie. Cette commune est devenue la commune la plus sale où l’insécurité règne. Les femmes, les citoyens souffrent par manque d’eau dans les robinets. Les jeunes sont au chômage, ils passent tout leur temps dans la rue et dans les cafés, les personnes malades ne peuvent pas se soigner par manque d’infrastructures. Au fait, il y a tous les maux dans cette commune. C’est pour cela, le parti NFD a présenté cette liste conduite par notre candidat, le vaillant Mamadou Bhoye Sall, qui a déjà fait ses preuves en termes de création d’emplois. C’est un entrepreneur, il a créé beaucoup d’emplois. Et le NFD est un parti qui a une vision, nous allons créer au minimum 5000 emplois. Nous avons l’expertise en termes de formation des femmes et des jeunes. Nous pouvons les organiser et les orienter vers l’obtention de financements », a conclu le parlementaire.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin