Les élections locales se sont tenues ce dimanche 04 février 2018 sur toute l’étendue du territoire national. De par les urnes, les guinéens vont élire de nouveaux maires, des chefs de quartiers et ceux des districts. Au moment où le vote est en cours, les acteurs de la société civile guinéenne ont tenu une déclaration à la maison de la presse de Coléah.

Cette coalition appelée « Regard Citoyen » est composée du CNOSC, Balai Citoyen, Lejapad, CONASOC, RAJGUI, COJELPED, CROSC Ckry, Parlement des Jeunes, Jeunesse Active.

La déclaration du Regard Citoyen a été lue par le porte parole Bangaly Camara, a constaté Guineematin à travers un de ses reporters.

A l’entame de cette déclaration, le Regard Citoyen s’est félicité de la tenue des élections locales en Guinée après une longue année d’attente.

Pour superviser ces élections locales à Conakry tout comme à l’intérieur du pays, 3000 observateurs électoraux ont été déployés sur le terrain.

Des premiers résultats ont déjà été remontés par les observateurs déployés pour superviser le scrutin. Le Regard Citoyen à travers son porte parole Bangaly Camara se félicite de la volonté des guinéens à élire leurs conseillers communaux. Ensuite, cette coalition s’est réjouit du sens de la responsabilité et de retenue des différentes listes de candidatures et du climat de quiétude sociale qui caractérise cette journée électorale.

Ces acteurs de la société civile guinéenne encouragent les forces de l’ordre et de sécurisation (USSEL) à poursuivre leur mission de sécurisation dans le respect des normes.

Au cours de cette déclaration, Bangaly Camara a cité quelques dysfonctionnements répertoriés par les observateurs depuis l’ouverture des bureaux de vote.

« Il s’agit entre autre de l’absence de matériels électoraux dans certains bureaux de vote des cinq communes de Conakry. Du manque de fiches d’émargement et de procuration, l’absence de certains membres de bureaux de vote à l’ouverture, manque de tables et de meubles pouvant faciliter le travail des membres des bureaux de vote, le fort usage des votes par procuration dans les communes urbaines de Faranah , Beyla et de Dubreka », a dit Bangaly Camara qui ajoute que des tensions ont été signalées à Faranah, Kissidougou et Beyla.

Pour le moment, le Regard Citoyen se félicite du démarrage effectif des opérations de vote et engage les structures chargées de l’organisation des élections à poursuivre les efforts de correction des insuffisances et dysfonctionnements constatés sur le terrain.

En fin, le Regard Citoyen salue le civisme des populations et invite les électeurs à se mobiliser massivement dans le calme afin de valoir leur droit de vote.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin